Volley-BallVolley-Ball : Ligue A

Ligue A : Le récap’ de la 18e journée

Mulhouse qui conforte sa place de leader, Cannes qui l’emporte dans la douleur face à Saint-Raphaël, Le Cannet qui s’offre le derby face à Mougins, retrouvez le récapitulatif de la 18e journée de Ligue A.

Le principal enseignement de cette 18e journée ? Avec cinquante-deux points et grâce à son net succès face à Vandoeuvre Nancy (3-0) samedi soir, Mulhouse conserve sa place de leader. Mais Cannes, vainqueur dans la douleur face à son voisin varois de Saint-Raphaël (3-2), reste en embuscade derrière. La lutte pour la première place entre les deux leaders s’annonce serrée jusqu’au bout.

Mulhouse/Vandoeuvre Nancy : 3-0 (25-16, 25-17, 25-17)

Elles ne faiblissent pas. Et continuent de truster cette place de leader, journée après journée. En disposant tranquillement de Vandoeuvre Nancy samedi soir, l’ASPTT Mulhouse a conforté encore un peu plus sa première place au classement, bien aidé par Alexandra Annelise Frantti et Leandra Olinga-Andela. Grâce à ce nouveau succès, les filles de Magali Magail ont décroché leur sixième victoire consécutive en trois sets. Fort.

Cannes/Saint-Raphaël : 3-2 (26-24, 29-31, 25-20, 25-27, 15-13)

Elles n’ont pas à rougir de leur défaite. Et ce point arracher dans la salle du Racing, deuxième du championnat, est une excellente opération comptable. Samedi soir, Saint-Raphaël est passé tout proche de l’exploit. Alors que le RC Cannes avait demandé le report de cette rencontre, en raison du calendrier chargé et d’un retour de Minsk (Biélorussie) la veille au soir, les Cannoises ont dû puiser dans leurs réserves pour venir à bout du voisin varois en cinq sets. Mais dans la course à la première place, les coéquipières de Myriam Kloster ont laissé échapper un point.

Le Cannet/Mougins : 3-1 (25/18, 21/25, 25/19, 25/18)

Le derby de la Côte d’Azur a tourné à l’avantage du Volero Le Cannet. Portées par une Ana Bjelica des grands soirs (21 points au total), les filles d’Avital Selinger ont dû s’employer et batailler pour venir à bout de leurs voisines de Mougins en quatre sets. En pleine préparation avant leur déplacement à Monza, en Italie, dans le cadre des demi-finales aller de la Challenge Cup, les Cannettanes ont souffert. « On s’attendait à un match difficile. Mougins s’est bien battu et a surtout bien défendu », reconnaissait la libéro du Volero, Déborah Ortschitt, à l’issue de la rencontre. Mais à l’arrivée, Le Cannet s’est imposé.

Venelles/Béziers : 3-0 (25/15, 27/25, 25/21)

Le champion en titre s’est fait surprendre. Dans la salle du Pays d’Aix Venelles, les Biterroises ont concédé une cinglante défaite en trois sets. Au classement, Béziers pointe à la cinquième place. Mais voit dans son rétroviseur le menace Venelles se rapprocher à grand pas.

Paris St-Cloud/Chamalières : 3-1 (32/34, 25/16, 25/12, 25/20)

Les coéquipières de Monika Salkute ont d’abord souffert, concédant le premier set 34 à 32, avant de réagir dans les trois suivants pour s’offrir un succès important à la maison. De son côté, avec cette défaite, Chamalières continu de flirter avec la zone rouge.

Quimper/Marcq-en-Barœul : 0-3 (16-25, 18-25, 9-25)

Marcq-en-Barœul peut souffler. En s’imposant en trois sets face à Quimper dans le match de la peur de cette 18e journée, les filles de Thibaut Gosselin ont pris une grande bouffée d’oxygène dans la lutte pour le maintien. Désormais dixième avec dix-huit points, le VCMB devance Quimper de huit points. La zone rouge s’éloigne pour les Nordistes. 

France Avenir 2024/Nantes : 0-3 (22-25, 17-25, 17-25)

Nantes n’a pas tremblé. Et s’est tranquillement imposé face à la lanterne rouge en trois petit sets. Solides quatrième, les Nantaises continuent leur belle saison et semblent bien parties pour jouer les trouble-fêtes jusqu’au bout cette année. 

Photo à la Une : (@Sébastien Thiebaut)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page