HandballHandball : Division 1

Division 1 : Le récap’ de la 18e journée

Metz sans pitié face à Saint-Amand-les-Eaux, Brest solide contre Fleury Loiret, Nice victorieux du derby de la Côte d’Azur face à Toulon, retrouvez le récapitulatif de la 18e journée de Division 1.

Pas d’incidences, ni de grands bouleversements au classement. Metz, Brest et Nice ont gagné, sans grandes surprises, tout comme Besançon et Nantes. De son côté, en bas de classement, Dijon a réalisé une belle opération en sauvant le nul.  

Metz/Saint-Amand-les-Eaux (38-20)

Elles ne sont pas prêtes de lâcher et semblent même, presque invincibles. Et ce n’est pas Saint-Amand-les-Eaux, dernier du championnat, qui aurait pu changer la donne. Une nouvelle fois impériales, les Messines, portées par une grande Ekaterina Levsha (8 buts, 8/9 aux tirs), ont écrasé le dernier, malgré l’excellent début de rencontre des filles de Florence Sauval, qui ont fait jeu égal pendant vingt minutes. Au classement, Metz conforte sa première place.

Brest/Fleury Loiret (42-31)

Elles ont pris le large, peu après le premier quart d’heure, avant de dérouler. Faciles vainqueurs de Fleury Loiret, les Brestoises d’Ana Gros (10 buts, 10/14 aux tirs) n’ont fait aucun cadeau au sixième du championnat. Toujours dans l’ombre de Metz au classement, les joueuses de Romain Corre maintiennent le cap derrière et confortent leur deuxième place. Mais attention, Nice semble ne rien lâcher.

Toulon Saint-Cyr/Nice (23-27)

Le derby au soleil a tourné en faveur des Niçoises, décidément intraitables depuis plusieurs rencontres. Dans le sillage d’une Mélissa Agathe inspirée et adroite (10 buts, 10/14 aux tirs) et d’une Hatadou Sako une nouvelle fois infranchissable, Nice s’est imposé face à son voisin varois et continue de mettre la pression sur le duo de tête.

Bourg de Péage/Nantes (21-24)

Elles s’attendaient à un déplacement compliqué. Elles ont été servies. Bousculées dans l’antre de Bourg de Péage, les Nantaises ont finalement ramené un précieux succès de chez l’avant dernier. De quoi s’installer dans le top 5. Et de valider officiellement leur ticket pour les play-offs.  

Dijon/Paris 92 (28-28)

Elles peuvent lui dire merci. Sur une ultime réalisation à quelques secondes de la fin de la rencontre, Déborah Kpodar (7 buts, 7/8 aux tirs) a permis à Dijon de sauver deux points à domicile, face au Paris 92. Un but qui vaut de l’or dans la course aux play-offs et qui permet aux Dijonnaises de rester à quatre points des Parisiennes, huitième.

Besançon/Chambray (33-32)

De justesse ! Alors qu’elles menaient de deux buts, les Bisontines se sont fait une frayeur sur la fin, laissant revenir Chambray. Mais à l’arrivée, Besançon n’a pas craqué, s’offrant un succès qui lui permet de maintenir la pression sur Nice.

Photo à la Une : (@LFH)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page