FootballFootball : Coupe du Monde 2019Football : Equipe de France

Face à l’Allemagne, les Bleues vont savoir

À maintenant moins de cent jours du début du Mondial (7 juin – 7 juillet), l’équipe de France affronte ce soir (21h) l’Allemagne en match amical. Un test grandeur nature qui pourrait permettre aux Bleues d’épingler leur neuvième succès consécutif.

Elle l’a dit et l’a répété. La France n’est « pas favorite » de son mondial. « Et puis l’Allemagne, ça reste l’Allemagne », a déclaré Corinne Diacre, à propos du match amical que s’apprête à disputer ses joueuses, ce soir (21h), à quatre-vingt-dix-neuf jours tout pile du début de la Coupe du monde. Oui, mais voilà. Au-delà de l’humilité affichée par la sélectionneuse des Bleues, les coéquipières d’Amandine Henry pourraient tout simplement décrocher face aux Allemandes leur neuvième succès de rang, un mois après le dernier exploit d’une victoire significative face aux États-Unis (3-1), première nation mondiale à la FIFA.

« Un match compliqué, mais un bon test »

Une série entamée il y a un peu moins d’un an, à la SheBelieves Cup, déjà face à l’Allemagne. À l’époque, les Françaises s’étaient facilement imposées (3-0) face à une sélection allemande qui présentera ce soir un visage différent et une nouvelle sélectionneuse sur le banc. « Battre l’Allemagne est assez rare, surtout de cette manière, savoure Diacre, au moment de se rappeler au bon souvenir de ce succès, à l’origine de la belle spirale que vivent les Bleues depuis. Je pense qu’elles vont avoir cette défaite en travers de la gorge. En tout cas, à leur place, je l’aurais très mauvaise. Ce sera un match compliqué, mais ça restera un match de préparation. Je pense que les deux équipes qui seront alignées ne seront pas les équipes titulaires à la Coupe du monde. Mais ce sera un bon test. » Alignée en 4-2-3-1, l’équipe de France devrait quand même présenter un visage séduisant, avec les présences des Parisiennes Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Kakoto en attaque ou de la paire Henry-Geyoro au milieu de terrain. De quoi s’offrir un neuvième succès de rang et s’affirmer enfin comme l’un des grands favoris, à quatre-vingt-dix-neuf jours seulement du début de la Coupe du monde ?

France/Allemagne, 21h (W9), au stade Francis-Le Basser (Laval)

FRANCE

Équipe : Bouhaddi – Torrent, Tounkara, Renard, Majri – Henry (cap), Geyoro – Diani, Thiney, D.Cascarino – Kakoto

Remplaçantes : Durand (g), Peyraud-Magnin (g), Cissoko, Debever, E.Cascarino, Karchaoui, Bussaglia, Bilbault, Clemaron, Asseyi, Gauvin, Sarr

Sélectionneuse : C. Diacre

ALLEMAGNE

Équipe : Frohms, Hendrich, Doorsoun, Elsig, Simon – Magull, Däbritz – Gwinn, Marozsan, Huth (cap) – Schüller

Remplaçantes : Kämper (g), Schmitz (g), Goessling, Hegering, Rauch, Schweers, Knaak, Leupolz, Lohmann, Gasper, Freigang, Oberdorf, Popp

Sélectionneuse : M. Voss-Tecklenburg

Photo à la Une : (@FFF)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité