Athlétisme

Solène Ndama : Et si elle remettait ça ?

Qualifiée pour les demi-finales du 60 m haies, Solène Ndama a l’occasion, dimanche, de s’offrir une deuxième médaille, après le bronze arraché vendredi en pentathlon. De quoi s’affirmer, à seulement vingt-ans, comme la nouvelle étoile de l’athlétisme français.  

Elle a hésité. Doubler, ou s’arrêter ? Avant de finalement se lancer. Après sa médaille de bronze décrochée vendredi sur l’épreuve de pentathlon, où elle a aussi égalé le record de France d’Antoinette Nana Djimou (4723 points), Solène Ndama a pris part samedi matin aux séries du 60 m haies, son autre discipline phare, elle qui adore autant les épreuves combinées que les haies. « Ce serait la facilité de choisir de ne travailler que les haies, confiait-elle dans les colonnes de L’Équipe avant le début de ses championnats d’Europe d’athlétisme en salle à Glasgow (Écosse). Moi, j’aime ce qui est compliqué. Et je suis du genre à me lasser vite. » Samedi matin, Ndama a pourtant une nouvelle fois démontré toutes ses qualités sur l’épreuve des haies, en décrochant tranquillement sa place en demi-finale grâce à un temps établi en 8’’04 lors des séries. Elle sera d’ailleurs la seule française à défendre les chances tricolores sur le 60 m haies, après les éliminations de Sacha Alessandrini (5e de sa série en 8’’28) et d’Awa Sène (5e en 8’’30). Preuve que la Bordelaise a bien digéré sa médaille de la vieille. De quoi espérer s’offrir un deuxième podium lors de ces championnats d’Europe ?

Photo à la Une : (@EuropeanAthletics)

Bouton retour en haut de la page