BasketBasket : Euroligue

Chartereau élue meilleure jeune de l’Euroligue

Avant le Final Four de l’Euroligue, la FIBA a permis aux fans de voter pour la meilleure jeune de la compétition. Alexia Chartereau a reçu les honneurs du public pour ses performances lors de la saison régulière. Une belle et juste récompense pour l’internationale tricolore.

Maillon essentiel de l’attaque du Tango Bourges cette saison, Alexia Chartereau a impressionné les fans lors de la phase régulière de l’Euroligue. La jeune intérieure de 20 ans a été l’une des grandes protagoniste de la belle campagne berruyère. En 14 matchs de saison régulière, Chartereau tourne à 12,4 points et 3,6 rebonds. Elle a également réalisé de gros cartons, avec six matchs à plus de 17 points, dont trois pointes à plus de 20 unités. 

Des performances qui ont convaincu le public lors des votes pour la meilleure jeune joueuse de l’Euroligue. Avec 36% des voix, la Française a devancé Debora Dubei du Sopron Basket, bourreau des Berruyères en quart de finale. Maria Vadeeva de l’UMMC termine sur la troisième marche du podium avec 17% des suffrages.

Le coach de la saison régulière a également été dévoilé. Les résultats sont sans appel. Lucas Mondelo a été plébiscité par 45% des votants. Le coach du Dynamo Kursk a mené ses filles en Final Four de l’Euroligue, après une saison régulière totalement maitrisée (13 victoires, 1 défaite).

Photo à la Une : (@FIBA/Euroligue/Alexia Chartereau)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer