HandballHandball : Equipe de France

Estelle Nze Minko : « Des nouvelles joueuses se sont imposées dans l’équipe »

Après sa défaite face au Danemark samedi soir, l’équipe de France s’est une nouvelle fois inclinée face à la Norvège (24-22) dans cette Golden League 2019. Sur les dix dernières confrontations entre les deux nations, les Bleues se sont inclinées huit fois.

Estelle Nze Minko (demi-centre équipe de France) :

« On est déçu d’avoir perdu mais il s’est passé plein de belles choses sur cette Golden League, des nouvelles joueuses se sont imposées dans l’équipe, elles ont fait des bons débuts en équipe de France. On a aussi eu l’occasion de bien travailler à l’entraînement. On termine sur une défaite mais on commence à avoir l’habitude dans ces Golden League. »

Olivier Krumbholz (sélectionneur de l’équipe de France) :

« C’était un bon match on a mieux joué qu’hier c’était l’objectif. Il ne nous a pas manqué grand chose, on perd dans le money-time. C’est quand même réconfortant, on avait plus de liant ce soir, on a trouvé plus de solution. Je suis quand même très satisfait de ce match.On a retrouvé de la mobilité et de la lecture en défense. Contre le Danemark, on a souvent été surpris. On a eu une meilleure anticipation défensive face à la Norvège. Globalement, on a gagné plus de duels défensifs et c’est positif. »

Manon Houette (ailière de l’équipe de France) :

« On savait que le troisième match se jouerait beaucoup au mental. On a démontré qu’on était une équipe de combattantes. On a produit des belles choses malgré tout, notamment en première mi temps et même en deuxième. Aïssatou Kouyaté a fait un très bon match, Roxanne Frank aussi. Il y a beaucoup d’absentes mais malgré tout, on arrive à produire des belles choses. On est très déçus des deux défaites. Mais on va continuer à travailler. »

Photo à la Une : (@Bertrand Delhomme/LFH)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer