Volley-BallVolley-Ball : Ligue A

François Salvagni : « Magali Magail est au volley ce que Michel Platini est au foot ! »

L’ASPTT Mulhouse a présenté officiellement lundi soir son nouvel entraîneur, l’Italien François Salvagni, qui remplacera Magali Magail à l’issue de la saison.

« Nous nous sommes renseignés auprès de plusieurs joueuses qui le connaissaient et elles nous ont toutes tenu le même discours : il est capable de transcender une équipe, de la convaincre que tout est possible et de réaliser des exploits. C’est pour cela aussi que nous avons décidé de le faire venir ici. Et nous sommes très fiers qu’il ait accepté, car indépendamment de ses qualités humaines, il possède un sacré CV. » Magali Magail n’a pas caché sa satisfaction au moment de dévoiler officiellement le nom de son successeur, qui prendra ses nouvelles fonctions d’entraîneur de l’équipe première à partir de la saison prochaine.

Après quatorze ans à la tête de l’équipe, l’emblématique Magali Magail s’apprête donc à transmettre le flambeau à l’Italien François Salvagni (47 ans) à l’issue des playoffs. « Prendre la succession d’un entraîneur de sa trempe, c’est un grand challenge. Parce que Magali Magail est au volley ce que Michel Platini est au foot ! » a confié dans les colonnes de L’Alsace le natif de Bologne, sacré meilleur entraîneur de Série A1 en 2009-2010 ou encore vainqueur de la CEV Cup 2011 avec Château d’Ax Urbino et de la Challenge Cup 2016 avec le CSM Bucarest. « Il faut rester réaliste, mais il faut aussi rêver et voir les choses en grand, a lancé le transalpin. Quand je suis arrivé à Bucarest, cela faisait un bail que le club n’avait rien gagné. Nous avons bossé, nous avons cru en nous et nous avons remporté la Challenge Cup. »

En attendant de prendre les rênes de l’équipe, François Salvagni pourra tranquillement assister à la fin de saison de l’ASPTT Mulhouse, qui dans la peau du leader incontesté de Ligue A s’avancera comme l’un des favoris au titre de champion de France, au moment d’attaquer les playoffs, dans quelques semaines.


Photo à la Une : (@Giuliani/Neruda Volley)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer