FootballFootball : D1 Arkema

De Marozsan à Asseyi, en passant par Katoto, revivez la soirée des récompenses de la D1 Féminine

Lundi soir a eu lieu la cérémonie des récompenses de la Division 1 Féminine. Retour sur une soirée qui a sacré Dzenifer Marozsan (OL) comme meilleure joueuse du championnat, pour la deuxième année consécutive.

Pour la deuxième année consécutive, Dzenifer Marozsan (OL) a été élue meilleure joueuse de D1 Féminine. L’Allemande a devancé Kadidiatou Diani (PSG) et sa coéquipière Amel Majri. « Je veux dire merci à mon club, à toute l’équipe et au président, qui chaque jour m’apportent un soutien incroyable. Sans eux, je n’aurais pas ce trophée. On a beaucoup de chance d’avoir une équipe avec autant de joueuses de qualité. C’est vraiment un plaisir de jouer dans le championnat de France avec un club comme Lyon. »

L’attaquante du Paris Saint-Germain, Marie-Antoinette Katoto (20 ans), a été élue pour la deuxième année consécutive meilleure espoir de la Division 1 Féminine. Elle devance Selma Bacha (Olympique Lyonnais Féminin) et Léa Khelifi (FC Metz). Cette saison, la native de Colombes a inscrit dix-huit réalisations et figure actuellement à la deuxième place du classement des buteuses.

Viviane Asseyi a marqué le plus beau but de la saison. Son retourné acrobatique face à Rodez a retenu les suffrages. Retrouvez son superbe but en vidéo.

La gardienne du Paris Saint Germain, Christiane Endler a été élue meilleure gardienne de la saison 2018/2019, lors des trophées de D1 Féminine. Elle a été plébiscité devant sa coéquipière Katarzyna Kiedrzynek et la Lyonnaise Sarah Bouhaddi. La Chilienne succède à Casey Murphy (MHSC).

Le technicien des Girondines de Bordeaux, Jérôme Dauba (43 ans), a reçu le prix de meilleur entraîneur pour la deuxième année consécutive. Un prix qui vient récompenser la belle saison des Bordelaises, quatrièmes à deux journées de la fin du championnat.

Six joueuses de l’Olympique Lyonnais, cinq du Paris Saint-Germain, l’équipe type de la saison de D1 Féminine a fière allure. Dans un 4-4-2 en losange, derrière un redoutable duo Katoto-Hegerberg en attaque, Maroszan, Majri, Diani et Henry forment un milieu impressionnant, devant une défense composée de Perisset, Mbock, Renard et Moroni, avec Kiedrzynek dans les cages.

Tout le palmarès

Meilleure joueuse : Dzsenifer Marozsan (Lyon) 
Meilleure Espoir : Marie-Antoinette Katoto (PSG) 
Meilleure arbitre : Maika Vanderstichel 
Meilleure gardienne : Christiane Endler (PSG) 
Le plus beau but : Vivane Asseyi (Bordeaux) 
Meilleur entraîneur : Jérôme Dauba (Bordeaux)


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer