HandballHandball : Coupe de France

Marjan Kolev : « Profiter d’un possible relâchement messin »

L’OGC Nice Handball et le Metz Handball s’affrontent, mercredi aux Arènes, pour une place en finale de la Coupe de France. Marjan Kolev s’est exprimé sur ce choc des demi-finales. L’entraineur du Gym espère inverser la tendance après deux défaites en saison régulière.

Ce mercredi se disputera la deuxième demi-finale de la Coupe de France. Le Brest Bretagne Handball a validé son ticket pour la finale et pourra défendre son titre le 27 mai prochain. Il devra le faire face au vainqueur de la confrontation entre l’OGC Nice et le Metz Handball. Aux Arènes, l’entraineur niçois Marjan Kolev sait que « les chances de victoire ne sont pas très grandes. » Mais les Messines pourraient lâcher du lest après leur accession au Final Four de la Ligue des Champions.

Comment abordez-vous cette demi-finale ?

On aborde ce match comme tous les autres. Pour nous, tous les matchs sont importants. Face à Metz, on a perdu les deux rencontres de saison régulière. On a bien analysé ces défaites et on en connait les raisons. Donc, on a tâché de bien travailler. A présent, il nous reste à appliquer tout ça, en espérant que cela suffira face au Metz Handball. Comme l’année dernière, on est en demi de la Coupe de France. Mais cette saison, on a plus d’expérience. On a également moins de joueuses blessées car on a progressé sur la gestion du groupe.

Qu’est-ce qu’il faudra changer pour montrer un autre visage face à Metz ?

Il faudra corriger nos débuts de matchs, car lors des deux confrontations face à Metz, nous avions mal démarré. En saison régulière, on a joué Metz au mauvais moment. Lors du premier match, nous n’étions pas dans une bonne forme, et on savait que ça allait être dur de ramener un résultat chez eux. Et puis lors du match retour, nous les avons joué après leur première défaite de Ligue des Champions. Les Messines étaient mobilisées après cette défaite. À présent, on s’apprête à jouer une équipe qui est qualifiée pour le Final Four. Elles seront sur un nuage, en pleine confiance, devant leurs supporters, donc la tâche s’annonce difficile. Cette fois-ci, on espère profiter d’un petit relâchement messin, après leur victoire en LdC, même si je ne suis pas sur que cela arrive. Les surprendre, et espérer faire un résultat.

Marjan Kolev, entraineur de l’OGC Nice ©HandLFH

Vous n’avez plus perdu depuis le 13 mars dernier. Vous allez tenter de surfer sur cette bonne dynamique ?

On est sur une bonne dynamique depuis le début de la saison. On a subi quelques défaites, mais ça se compte sur les doigts d’une main. On est en confiance. C’est sur que la pression augmente avant d’aborder ce match. On l’avait moins quand on jouait pour les points. A présent, on joue une qualification. J’espère que ce sera de la pression positive. De toute manière, il faudra se lâcher dès le début du match et qu’on montre le meilleur de nous. 

L’OGC Nice Handball n’a jamais gagné face à Metz. Ce serait un exploit de s’imposer, mercredi, aux Arènes ?

Il n’y a pas que l’OGC Nice qui a du mal face à Metz. La plupart des clubs français, et même européens, n’ont pas gagné face à Metz. La tâche est compliquée et ce sera difficile. Mais nous avons travaillé donc on va jouer crânement notre chance. Peu importe le résultat, cette demi nous permettra de travailler sur notre jeu avant les playoffs. Dans tous les cas, à la fin du match, on doit être gagnant.


La vidéo de la victoire de l’OGC Nice face au JDA Dijon


Photo à la Une : (@HandLFH)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer