FootballFootball : Ligue des Champions

Wendie Renard : « Vivre à nouveau ces moments-là »

À la veille du choc entre l’Olympique Lyonnais Féminin et Chelsea en demi-finale aller de la Ligue des champions, Wendie Renard et Reynald Pedros se sont montrés confiants, tout en restant méfiants, au moment de retrouver le tombeur du Paris Saint-Germain Féminin au tour précédent.

De notre correspondant à Lyon.

Dans quel état d’esprit êtes-vous au moment d’attaquer cette demi-finale ?

Wendie Renard : On est à deux matchs de la finale à Budapest. On a envie de vivre à nouveau ces moments-là, comme l’année dernière.

Reynald Pedros : L’état d’esprit est au beau fixe, par rapport aux derniers résultats qu’on a eu. On est optimiste et confiant. Le match de Chelsea, on l’a bien préparé en gagnant contre Paris. On a très envie de jouer ce match et on espère qu’il y aura autant de monde que face à Paris.

A quoi vous attendez-vous face à Chelsea ?

W.R. : C’est une équipe qui est capable d’avoir beaucoup de possession et qui est très costaud dans les duels. Elles ont des joueuses capables de faire la différence offensivement. Le football anglais est très physique. On sait que dans les duels ça sera costaud. On sait aussi que c’est une équipe qui peut nous mettre en difficulté si on ne met pas les ingrédients nécessaires dès le début du match.

R.P. : On aura une grosse adversité demain (dimanche). On connaît nos points forts. À nous de mettre l’accent dessus. L’équipe de Chelsea est différente de celle de City qu’on a joué la saison passée. Elle est troisième de son championnat et il ne lui reste que la Ligue des champions à disputer. C’est une équipe performante et compétitive que l’on prend très au sérieux.

L’objectif premier de ce match aller sera de soigner la différence de buts ?

W.R. : Notre but premier, c’est de gagner. Une qualification, ça se joue sur l’ensemble des deux matchs.

R.P. : Évidemment, on aimerait avoir le même type de score que face au PSG (5-0). Mais l’important, c’est de gagner dimanche, et de ne pas prendre de buts. On sait qu’on est capable d’aller gagner à l’extérieur. Notre discours est identique à celui du quart de finale. On essaiera de gagner les deux matchs.

Un mot sur le fait de retrouver le Groupama Stadium, une semaine après le record d’affluence battu pour un match féminin face au Paris Saint-Germain ?

W.R. : On connaît très bien le Groupama Stadium. Voir tous ces supporters sauter de joie, c’est un vrai plus pour nous. Quand on entre sur cette pelouse on sait qu’on doit être à la hauteur. Demain (dimanche), on devra être efficace car on sait l’importance du match aller.


Photo à la Une : (Kevin Chifflet/OL Féminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité