FootballFootball : Division 1

D1F : L’Olympique Lyonnais sacré champion pour la treizième fois consécutive

Année après année, l’Olympique Lyonnais Féminin s’est affirmé comme la grande puissance du football féminin mondial. Ce mercredi 24 avril, les Lyonnaises sont entrées encore un peu plus dans l’histoire, en empochant leur treizième titre consécutif en D1 Féminine. Du jamais vu.

Plus d’une décennie qu’elles raflent tout, et les Fenottes ne semblent toujours pas rassasiées de titre. À la différence des autres années, l’Olympique Lyonnais a dû composer avec un concurrent de poids. La montée en puissance du Paris Saint Germain depuis quelques années rend le succès lyonnais encore plus fort. Ce titre empoché en toute fin de saison, après une écrasante victoire face à ses rivales, montre que les Fenottes ont l’expérience de ces grands rendez-vous, et conservent une longueur d’avance sur les Parisiennes, qui devront continuer à lutter pour parvenir à stopper l’hégémonie du club de Jean-Michel Aulas.

Un nul suffisait à l’OL pour sacrer son titre à Dijon. Mais Reynald Pedros en attendait plus, après que ses joueuses soit rentrées aux vestiaires sur un score nul et vierge. « On n’a pas joué à notre niveau en première mi-temps, il y avait un stress permanent car on est dans une semaine de coupe d’Europe » a expliqué le président lyonnais. Dans le second acte, et malgré la rencontre de dimanche prochain face à Chelsea, les Rhodaniennes se sont métamorphosées pour ajouter un succès de plus dans cette saison quasi-parfaite. Majri (48’), Le Sommer (62’), Mbock (65’) et Van Den Sanden (86’) ont permis à l’OL de célébrer le titre comme il se doit.

Dans le vestiaire, le champagne a coulé dans les verres en plastiques. La coupe, elle, les Lyonnaises l’a soulèveront plus tard. « On est super heureuse de ce nouveau titre s’est réjouie Ada Hegerberg à l’issue de la rencontre. Cela récompense tout le travail qu’on a réalisé en amont. Cette saison a été un peu plus dur, mais il y a encore un grand écart entre le l’OL et le PSG. Ce n’est pas facile d’être championne année après années mais on l’a encore réussi. » Place désormais à la Ligue des champions, avec l’objectif, là-aussi, de conserver son titre pour la troisième fois d’affilée. « Il faudra faire un grand match à Chelsea » a conclu Aulas, qui se tourne déjà sur le match retour de la demi-finale.


Photo à la Une : (@twitterOLféminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer