BasketBasket : LFB

LFB (playoffs) : Hiérarchie respectée

Il n’y aura pas eu de surprise dans ces quarts de finale de playoffs. Après l’ASVEL qui a validé son ticket pour les demis en deux matchs, les trois autres têtes de série se sont finalement imposées lors du match d’appui.

Les favoris ont répondu à l’appel. Poussés dans leurs derniers retranchements après s’être incliné à l’extérieur lors du match retour des quarts, Bourges, Charleville-Mézières et Lattes-Montpellier n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires respectifs. A l’arrivée, des scores fleuves et une logique respectée par rapport au classement de la saison régulière. Grâce à ses deux intérieurs (Chartereau –Plouffe), le Tango Bourges a surclassé Landerneau (95-68). Les Flammes Carolo se sont appuyées sur une Amel Bouderra à la main chaude derrière la ligne (5/7 à 3 pts) pour s’imposer 91-71 face à la Roche Vendée. Enfin, Lattes-Montpellier s’est rassuré face à Basket Landes (81-61), après sa désillusion en Eurocoupe.

[tournament_bracket 6254]

Les têtes de série 2, 3 et 4 rejoignent donc le Lyon ASVEL Féminin dans le dernier carré, qui n’avait eu besoin que de deux matchs pour venir à bout de Tarbes. En demi, le Tango Bourges sera opposé à Lattes-Montpellier, une double confrontation qui s’annonce électrique. Cette saison, les Gazelles avaient dominé les Berruyères au Prado (65-89), mais s’étaient  inclinées lors du dernier match de la saison (74-75), alors que la deuxième place était en jeu. Marine Johannès et ses coéquipières auront l’avantage du terrain. La deuxième demi-finale opposera le leader de la saison régulière, l’ASVEL, au quatrième, Charleville-Mézières. Entre ces deux équipes, beaucoup moins d’adversité lors des matchs de saison régulière. Les Lionnes avaient totalement maitrisé leur sujet à domicile comme à l’extérieur (77-65 et 66-79).


Photo à la Une : (@LFB/FFBB)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer