BasketBasket : LFB

LFB (playdowns) : L’USO Mondeville relance le suspense

Maintenu sur le fil la saison dernière après les playdowns, l’USO Mondeville devra cette fois encore faire preuve d’abnégation pour obtenir son maintien en Ligue Féminine de Basket. Après deux matchs aboutis et une victoire face à des concurrentes directes, l’USO Mondeville se donne de l’air et semble bien décidé à arracher son maintien.

Après avoir battu Saint-Amand mercredi soir, les coéquipières de Kristen Mann sont allées poursuivre leur opération maintien à Villeneuve d’Ascq. Samedi dernier se jouait la deuxième journée des playdowns de Ligue Féminine où l’USOM s’est déplacé à l’ESBVA. Les Mondevillaises se sont inclinées 68 – 51 dans un match où l’issue était inconnue jusqu’au 3e quart. Alors que Villeneuve avait repris un peu d’air (47-41) la lumière s’est éteinte suite a une panne de courant pendant une vingtaine de minutes. A la suite de ce fait, pour le moins rarissime, les normandes ont repris un éclat, 13-0 qui leur fut fatal en fin de rencontre. Malgré cette défaite, l’USOM a affiché une volonté indéfectible de ne jamais rien lâcher, à l’image de sa capitaine Kim Gaucher Smith, et reste maître de son destin, Nantes ayant perdu 83-48 au Hainaut.

Une victoire importante à Nantes

Alors en concurrence directe, l’USOM et Nantes se sont rencontrés à la Halle Bérégovoy ce mardi pour le compte de la troisième journée de playdowns. Une rencontre sous haute tension où le vainqueur prenait une option importante sur le maintien. Et c’est Mondeville qui a décroché un succès extrêmement précieux sur le score de 80 – 68, dans une ambiance des grands soirs. Longtemps à égalité en première période, les Mondevillaises, en s’imposant de belle manière contre Nantes Rezé Basket, se donnent alors le droit d’y croire un peu plus fort. L’adresse et surtout le collectif l’ont emporté (six joueuses à plus de 8 points) et ont permis à Mondevile de raviver l’espoir d’une 23e saison en LFB. l’USOM est à ce jour, avec le Tango Bourges Basket, le seul club a avoir effectué le plus long vécu en Ligue Féminine avec pas moins de 23 saisons consécutives au plus haut niveau du basket français.

Tout se jouera probablement au match retour – le dernier des playdowns — puisque l’USO Mondeville n’a besoin que d’une victoire de plus que les Déferlantes de Nantes pour les envoyer directement en Ligue 2. Nul doute que les joueuses de Romain Lhermitte feront tout le possible pour continuer l’aventure au sein de l’élite, la saison prochaine.


Photo à la Une : (@FFBB/Shona Thorburn)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer