TennisTennis : WTA

WTA Rabat : Le récap’ de la journée des Françaises

Alors que le tournoi WTA de Rabat a débuté ce lundi, trois françaises ont foulé l’ocre de la capitale Marocaine. Fiona Ferro, Pauline Parmentier et Alizé Cornet. Retour sur leurs performances.

F. Ferro (France) – G. Minnen (Belgique) : (7-6, 0-6, 6-3)

Dans la lignée de sa belle demi-finale à Lugano début avril, la Niçoise Fiona Ferro continue à prendre confiance sur terre battue. Pour son troisième match de qualifications à Rabat, la Française a souffert mais est parvenue à s’imposer face à la Belge Greet Minnen, après plus de deux heures de combat acharné (7/6 0/6 6/3). Celle qui a récemment annoncé sa participation à l’Open de Cagnes-sur-Mer, intègre donc le tableau final et aura fort à faire face à la tête de série numéro quatre : la Serbe Alja Tomljanovic.

A. Van Uytvanck (Belgique) – P. Parmentier (France) : (6-4, 6-3)

Capable de se transcender lorsqu’elle représente les couleurs de la France en Fed Cup, à l’image de son dernier match face à Irina Begu en demi-finale, Pauline Parmentier connaît plus de difficultés lorsqu’il s’agit des tournois WTA. La Française a été éliminée d’entrée face à la tête de série numéro huit, la Belge Allison Van Uytvanck (6/4 6/3). La tricolore n’a remporté que cinq petits matchs sur le circuit WTA depuis le début de la saison.

A. Bogdan (Roumanie) – A. Cornet (France) : (6-3, 6-3)

Pour son premier match depuis son troisième tour à Miami il y a un mois, Alizé Cornet s’est inclinée face à Ana Bogdan (26 ans, n°132 WTA) pour son premier tour au Maroc. La Française est apparue diminuée physiquement et a même fait appel au kiné pendant le premier set. Cornet s’incline finalement sèchement face à la Roumaine (6-3, 6-3) et sort par la petite porte à Rabat.


Photo à la Une (@FFT)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité