BasketBasket : LFB

LFB : « La Ligue féminine sans Mondeville, ça va faire bizarre »

Marine Johannès, Aurélie Bonnan, Romain L’hermite ou Caroline Aubert… Le monde du basket a réagi à la descente de l’USO Mondeville, club historique de LFB.

Coup de tonnerre dans le basket féminin. L’USO Mondeville quitte la Ligue Féminine, vingt-quatre ans après sa montée dans l’élite. Le club normand a été défait par le Nantes-Rezé Basket lors de la dernière journée des playdowns, pour ce qui était une ‘’finale’’ pour le maintien. Dans un match serré de bout en bout, l’USOM a craqué dans les dernières minutes. Défaite 54-49 sur le parquet des Nantaises, synonyme de relégation. « Le club va se relever, c’est sûr a expliqué l’entraîneur de Mondeville, Romain L’Hermite. Il y a des gens derrière. Bien sûr que je suis très atteint. Le basket, c’est ma vie. Je suis Caennais. J’ai connu la montée de Mondeville, et aujourd’hui c’est moi qui fais descendre le club. Je m’en veux. »

La déception est grande pour les joueuses, le staff et les supporters. Mais l’ensemble du basket français est triste de voir l’un des clubs emblématique du championnat se retrouver en LF2. L’entraineur de Nantes et ancienne joueuse de l’USOM, Aurélie Bonnan a « une pensée pour les gens de Mondeville qui sont venus. Merci à vous. La meilleure chose que je vous souhaite, c’est de très vite nous retrouver, parce que sans vous, la Ligue féminine ce n’est pas pareil. Chapeau aux filles mais je ne peux pas me réjouir entièrement quand je vois les gens de Mondeville comme ça. Bien sûr, ça me fait mal au coeur. Mondeville a toujours été un club de coeur. »

Pour Marine Johannès, formée à Mondeville, et qui a fait ses armes jusqu’en 2016 avec Romain L’Hermite, il y a une profonde tristesse. « C’est triste. C’est dommage de terminer comme ça. La Ligue féminine sans Mondeville, ça va faire bizarre. » L’ancienne joueuse de Nantes et de Mondeville, Caroline Aubert,  est également attristée de voir son club de coeur rejoindre la LF2. « La LFB sans Mondeville, ce n’est plus pareil » a-t-elle indiqué. « Tous les gens passés par Mondeville veulent que ce club remonte très vite. Toutes les filles qui y sont passées savent que c’est un club exceptionnel, qui a su rester familial pendant toutes ces années, qui a apporté énormément à beaucoup de joueuses. C’est compliqué… Mais c’est la vie. »


Photo à la Une : (@Shoot LO/Le NRB s’impose face à Mondeville)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité