BasketBasket : Coupe de France

Bourges remporte sa 11ème Coupe de France

Les Tango Bourges ont remporté pour la onzième fois la Coupe de France, ce samedi après-midi. Les Berruyères ont disposé de Charleville-Mézières (67-58). Après l’élimination en demi des playoffs, les Tango sauvent leur saison avec ce titre. 

Tout deux éliminés en demi-finale des playoffs de LFB, Charleville-Mézières et Bourges avaient l’occasion d’accrocher un titre à leur saison, après les échecs en championnat et en Coupe d’Europe. Les Tango ont l’expérience de ces matchs décisifs, et elles l’ont prouvé, dans un AccorHotels Arena plein à craquer, pour ce samedi de finales (espoirs, féminines, masculines). Après une première mi-temps pauvre offensivement, avec une adresse très faible au shoot, les deux équipes se sont réveillées au retour des vestiaires. Mais à ce jeu-là, c’est Bourges qui s’est montré le plus adroit. Les Berruyères ont trouvé la mire longue distance, et ont pu se détacher, progressivement mais surement, pour remporter leur onzième coupe de France. Un succès qui permet aux Berruyères de décrocher leur ticket pour les phases de poules de l’Euroligue.

« On était pas mal déçues après notre demi-finale du championnat perdue contre Montpellier. On voulait bien terminer la saison, pour le club, pour le président Pierre Fosset. C’était un match que l’on se devait de gagner, pour partir la tête tranquille » a expliqué Marinne Johannès qui vivait sa dernière rencontre sous les couleurs berruyères, elle qui s’envolera pour New York cet été, avant de rejoindre le Lyon ASVEL Féminin la saison prochaine. 

La MVP du match 

Avec ses 16 points, 8 rebonds et 4 passes décisives, Nayo Raincock-Ekunwe (27 ans) a changé le visage de son équipe en seconde mi-temps. La Canadienne s’est montrée agressive, lucide et décisive dans l’ultime quart-temps de la rencontre. Elle a permis de creuser l’écart en fin de match et de sceller le succès berruyer. 


Photo à la Une : (@Tango Bourges Basket)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité