BasketBasket : LFB

Endy Miyem (BLMA) : « Pas simple sans Héléna Ciak »

En l’absence de l’intérieur Héléna Ciak, blessée à la cheville, Endy Miyem porte à bout de bras le BLMA dans ces finales LFB. Mené 2-0 par le Lyon ASVEL Féminin, Lattes-Montpellier n’a plus le droit à l’erreur. Et avant de se plonger dans le match 3, ce mardi soir (20h45), la capitaine montpelliéraine s’est confiée dans les colonnes de L’Équipe. Extraits.

L’absence d’Héléna Ciak

« Ce n’est pas simple sans elle. On s’est battues toute la saison toutes ensemble et devoir se passer d’une joueuse majeure en finale n’est vraiment pas facile à digérer. Tactiquement, nous avons beaucoup joué autour d’elle, et sans ce point de fixation à l’intérieur, il a fallu réinventer notre jeu. Nous avons su le faire malgré les défaites. Franchement, nous n’étions pas loin les deux fois, et tout peut encore arriver. »

Le Lyon ASVEL Féminin

« Lyon possède une équipe plutôt complémentaire, avec des armes offensives à tous les postes. On ne peut pas se concentrer sur une seule joueuse. Le danger vient de partout. Comment les battre ? En laissant le jeu venir à nous, en se concentrant sur les petites choses qu’on a à faire. Que l’on soit adroites ou pas, fatiguées ou pas, il faudra aller chercher cette victoire. On n’imagine aucune barrière, on s’adaptera à la forme du moment, à la stratégie du moment. »

Son retour en France

« Après trois saisons à l’étranger (à Koursk puis Schio), j’avais un peu le mal du pays. Reprendre un bon bol d’air frais m’a fait le plus grand bien. C’est aussi pour ça que ce serait bien de sanctionner l’aventure d’un titre… »


Photo à la Une : (@BLMA)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer