Judo

Retour sur le Grand Slam de Bakou, couronné de succès pour les Bleues

Du 10 au 12 mai dernier, l’IFJ a fait son grand retour avec le Grand Slam de Bakou. Un week-end satisfaisant pour l’équipe de France, qui rentre d’Azerbaïdjan avec trois médailles en poche, dont une en or. Retour sur les performances des Françaises.

Amandine Buchard taille patron

La numéro un mondiale en – 52 kg, Amandine Buchard, n’a pas tremblé lors de ses sorties au Grand Slam de Bakou. À 23 ans, la Française a confirmé son statut de favori en décrochant la médaille d’or. Après deux combats remportés en vingt secondes, la judokate du RSC Champigny a pris le meilleur sur la Brésilienne Eleudis Valentim en demi-finale, avant de remporter la grande finale, suite à l’abandon de la Japonaise Ai Shishime pour cause de blessure au genou. « Bubuche », comme on la surnomme, confirme tous les espoirs placés en elle, et ses performances seront scrutées de près lors des prochaines grandes échéances internationales.

Médaille de bronze pour Madeleine Malonga

Au sein d’un plateau extrêmement relevé (onze représentantes du Top 15 mondiale), Madeleine Malonga est parvenue à décrocher la médaille de bronze, pour son retour à la compétition depuis sa victoire à Paris en février dernier. Une grande satisfaction pour la Française, qui décroche là sa quatorzième médaille sur le circuit IJF, à seulement 25 ans. De bonne augure pour la championne d’Europe en titre, en vue des Jeux Européens de Minsk, du 21 au 30 juin prochain.

Et de seize pour Hélène Receveaux !

De son côté, Hélène Receveaux a décroché le bronze dans la catégorie – 57 kg. Après des victoires très encourageantes, notamment face à la numéro quatre mondiale, Sumiya Dorjsuren (Mongolie), la tricolore confirme petit à petit son retour à son meilleur niveau, et monte sur le podium pour la seizième fois de sa jeune carrière sur le circuit IJF.


Photo à la Une : (@EPA)

Bouton retour en haut de la page
Fermer