FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : Zoom sur… le Japon

À moins d’un mois du début de la Coupe du Monde Féminine de football qui se déroulera en France à partir du 7 juin prochain, découvrez les vingt-quatre nations qualifiées cette année. Aujourd’hui, zoom sur le Japon.

Le parcours


Les Japonaises se sont fait peur en terminant seulement deuxièmes de leur groupe derrière l’Australie lors de la Coupe d’Asie féminine de football. En demi-finale, elles ont surclassé la RP Chine (3-1) et se sont qualifiées en finale pour y retrouver l’Australie. sachant que leur billet pour la France est déjà validé. Leurs billets pour la France déjà validés, les Japonaises se sont imposées en finale (1-0). Preuve qu’elles ne viendront pas à la Coupe du Monde pour faire de la figuration.

L’histoire


Le Japon est l’une des rares équipes à avoir participé à l’ensemble des phases finales de la Coupe du Monde. Eliminées à quatre reprise dès les phases de poules en 1991, 1999, 2003 et 2007, les Japonaises se sont hissées en finale en 2011 et se sont imposées face aux Américaines (2-2, puis 3-1 aux tirs au but) pour remporter leur première Coupe du Monde. En 2015, les rôles se sont inversés. Elles ont échoué dans leur quête de titre, en s’inclinant en finale contre les Etats-Unis (5-2).

7


Comme la place du Japon au classement FIFA, en mars 2019, après être repassé devant les Pays-Bas. Les Japonaises ne sont plus montées sur le podium depuis 2014.

La joueuse phare


Mana Iwabuchi n’a que vingt-six ans mais fait partie de l’équipe nationale du Japon depuis 2010. À seulement dix-huit ans, elle participe à tous les matchs de la Coupe du Monde 2011, qui voit son équipe s’imposer en finale. Elle est également vice-championne olympique, à Londres en 2012. Arrivée au Bayern Munich en 2014, elle est sacrée championne d’Allemagne deux années consécutives en 2015 et 2016.

La Japonaise Mana Iwabuchi participera à sa troisième Coupe du Monde à seulement 26 ans.
(@fifa)

Les 23 sélectionnées


Gardiennes :Sakiko Ikeda, Ayaka Yamashita, Chika Hirao

Défenseures : Aya Sameshima, Rumi Utsugi, Saki Kumagai, Shiori Miyake, Risa Shimizu, Nana Ichisei, Asato Miyagawa, Moeka Minami

Milieux : Mizuho Sakaguchi, Emi Nakajima, Yuka Momiki, Yui Hasegawa, Hina Sugita, Narumi Miura

Attaquantes : Yuika Sugasawa, Mana Iwabuchi, Kumi Yokoyama, Rikako Kobayashi, Riko Ueki, Jun Endo

Entraîneur : Asako Takakura


Photo à la Une : (@buchi_mana)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer