FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Cdm : Zoom sur… la Suède

À moins d’un mois du début de la Coupe du Monde Féminine de football qui se déroulera en France à partir du 7 juin prochain, découvrez les vingt-quatre nations qualifiées cette année. Aujourd’hui, zoom sur la Suède.

Le parcours


Lors des phases de qualification, les Suédoises se sont faites peur en s’inclinant en ouverture 1-0 en Ukraine dans la surprise totale, mais sont parvenues à terminer premières de leur poule sans trop de difficultés en remportant leurs sept autres rencontres. Elles n’ont concédé que deux petits buts pour vingt-deux marqués dans ces éliminatoires pour la Coupe du Monde 2019.

L’histoire


Les « Blågult » ont participé à toutes les éditions de la Coupe du Monde depuis sa création en 1991. Lors de cette première édition elles terminent troisième après une défaite 4-1 en demi-finale face à leurs voisines norvégiennes, puis une victoire nette et sans bavure 4-0 face à l’Allemagne dans la petite finale. En 1995 et 1999 les Suédoises échouent en quarts de finale contre la Chine puis la Norvège. Leur parcours référence date de la Coupe du Monde 2003 où elles se sont hissées en finale contre les Allemandes. Une désillusion cruelle en prolongation (2-1) après le but en or de l’Allemagne. En 2007, elles ne passent pas les phases de poules pour la première fois de leur histoire, mais elles retrouvent la médaille de bronze quatre ans plus tard en 2011 avec une victoire 2-1 face à la France. Lors de l’édition 2015, les Suédoises sont éliminées dès les huitièmes de finale par l’Allemagne (4-1).

9


Comme la place de la Suède au classement FIFA en mars 2019. C’est l’un des pires classement de leur histoire après celui de juin 2018 (11ème).

La joueuse phare


Stina Blackstenius est la grande espoir du football féminin suédois. À seulement 23 ans elle est très puissante, rapide et possède une très bonne frappe de balle. Meilleure buteuse des championnats d’Europe U19 en 2015, elle remporte par la même occasion le titre avec son pays. Un an plus tard elle est médaillée d’argent aux JO de Rio avec l’équipe A de la Suède. En 2017 elle s’engage pour trois saisons avec Montpellier mais malgré de très bonnes prestations elle décide en janvier 2019 de retourner dans son ancien club, le Linköpings FC avec qui elle a remporté deux Coupes de Suède (2014 et 2015) et un Championnat de Suède en 2016.

Stina Blackstenius devra avoir les épaules solides pour porter son équipe le plus loin possible dans la compétition à seulement 23 ans
(@fifacom_fr)

Les 23 sélectionnées


Gardiennes : Hedvig Lindahl, Zecira Musovic, Jennifer Falk

Défenseures : Linda Sembrant, Magdalena Eriksson, Jonna Andersson, Nathalie Björn, Amanda Ilestedt, Nilla Fischer, Hanna Glas

Milieux : Caroline Seger, Julia Roddar, Elin Rubensson, Kosovare Asllani, Sofia Jakobsson, Anna Anvegård

Attaquantes : Julia Zigiotti Olme, Fridolina Rolfö, Stina Blackstenius, Mimmi Larsson, Olivia Schough, Lina Hurtig, Madelen Janogy

Entraineur : Peter Gerhardsson


Photo à la Une : (@svenskfotboll)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité