Auto-Moto

Jamie Chadwick rejoint Williams comme pilote de développement

La Britannique Jamie Chadwick, engagée cette saison en W Series, s’apprête à travailler dans le simulateur de l’écurie de Formule 1 Williams. La pilote de vingt-et-un ans devient ainsi pilote de développement de la firme anglaise.  

Première femme à remporter une course de Formule 3 britannique l’an dernier, Jamie Chadwick s’est imposée lors de la première manche des W Series, premier championnat 100% féminin de monoplaces. Première pilote à remporter également le Championnat de Grande-Bretagne de GT, en 2015, la native de Bath assistera à trois Grand Prix de F1 en Europe, dont celui de Grande-Bretagne en juillet, en plus de s’occuper du simulateur au sein de la Williams Racing Driver Academy. « C’est un grand honneur, s’est-elle féliciter. Le temps passé dans le simulateur est une opportunité fantastique pour favoriser mon développement. Je suis impatiente de passer du temps à l’usine de Grove, de m’immerger avec l’équipe et de l’assister autant que possible. Faire partie de la Driver Academy est une plateforme incroyable et je suis impatiente de commencer. »

« Promouvoir les femmes dans le sport automobile »

Dans sa volonté de promouvoir les femmes dans le sport automobile, Williams espère que Jamie Chadwick inspire d’autres pilotes féminines. « Je suis ravie de confirmer que Jamie Chadwick a rejoint la Williams Racing Driver Academy au poste de pilote de développement » a déclaré Claire Williams, la patronne adjointe de la firme.

« J’ai eu le plaisir de suivre la course de Jamie de près à Hockenheim, quand elle s’est imposée pour le lancement de la saison des W Series. En plus de son engagement en course, Jamie travaillera dans le simulateur pour Williams. Elle sera immergée en piste et à l’usine avec l’équipe, et participera à des activités marketing. C’est extrêmement important de promouvoir les femmes dans le sport automobile et j’espère qu’avoir un modèle féminin dans notre Driver Academy va inspirer les jeunes filles à se lancer dans la course au plus jeune âge. Nous espérons montrer que le sport automobile est inclusif et passionnant, que ce soit pour être pilote ou dans l’ingénierie. Jamie a un grand talent et je suis impatiente de travailler avec elle. »


Photo à la Une : (@The Times)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité