TennisTennis : WTA

WTA Strasbourg : Une journée presque parfaite pour les Françaises

Pour cette deuxième journée des Internationaux de Strasbourg, les Françaises ont été impressionnantes. Sur les trois tricolores engagées, deux se sont hissées en huitième de finale et rejoignent Fiona Ferro, déjà qualifiée. Retour sur les rencontres.

Chloé Paquet (24 ans, n°229 WTA) a ouvert le bal face à Sofia Kenin (20 ans, n°34 WTA). Et de quelle manière ! La Versaillaise a facilement disposé de la jeune Américaine, et s’est imposée en deux petits sets (6-3, 6-2). Une très belle performance face à une adversaire bien mieux classée qu’elle, et qui la propulse en huitièmes de finale, où elle retrouvera la Chinoise Xin-Yun Han (28 ans, n°180 WTA).

La performance de Chloé Paquet a donné des idées à ses compatriotes. Un peu plus tard dans la journée, Amandine Hesse (26 ans, n°261 WTA) s’est offerte le scalp de la Chinoise Yafan Wang (25 ans, n°57 WTA), vainqueur du tournoi d’Acapulco en mars dernier. Un match plié en deux manches (6-1, 6-4). Au prochain tour, la native de Montauban affrontera la vainqueur du match entre Ashleigh Barty (23 ann n°8 WTA) et Daria Gavrilova (25 ans, n°63 WTA).

Ca coince pour Parmentier, Garcia en suspend

Ce sont finalement les Françaises les mieux classées qui ont eu le plus de difficultés sur l’ocre strasbourgeoise. Pauline Parmentier n’a pas fait le poids face à la jeune et talentueuse Dajana Yastremska (19 ans, n°47 WTA) et s’est inclinée (6-4, 6-2). Même son de cloche pour la numéro un tricolore Caroline Garcia, qui a vu son match l’opposant à Shelby Rogers (26 ans, n°513 WTA), interrompu par la pluie. La Française en est pour l’instant à un set partout, et devra vraisemblablement attendre mardi pour se sortir du piège tendu par l’Américaine.


Photo à la Une (@lecoqsportif)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité