Rugby

World Rugby encourage l’essor du rugby féminin dans le monde (vidéo)

Alors que le nombre de licenciés masculins baisse en France, le rugby féminin est quant à lui en pleine ascension, en France et à l’échelle internationale. Une campagne de promotion pour suivre cette évolution é été mis en place par World Rugby, afin d’encourager cette dynamique.

La Fédération internationale de rugby a lancé ce mardi une vaste campagne pour promouvoir le rugby féminin, qui selon le président Bill Beaumont constitue le plus gros réservoir de croissance de la discipline. Avec 2,7 millions de joueuses, soit un quart de l’ensemble des personnes qui jouent au rugby, le nombre des licenciées a connu une hausse de 28% depuis 2017.

D’après World Rugby toujours, 40% des 400 millions de fans de rugby sont des femmes. « Nous pensons fermement que le développement du rugby féminin est l’une des plus belles opportunités de croissance pour notre sport dans la décennie qui arrive », a déclaré Beaumont, ancien capitaine du XV anglais, dans le communiqué de World Rugby. 

« Des terrains jusqu’aux plus hauts niveaux de gouvernance, nous sommes pleinement engagés pour développer l’égalité entre les sexes et nous assurer que les femmes bénéficient d’opportunités égales à la fois sur et en dehors des terrains », a ajouté Beaumont. 


Photo à la Une : (@Jean-Baptiste Autissier)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer