Cyclisme

VTT : un retour mitigé pour deux françaises

Julie Bresset et Pauline Ferrand-Prévot étaient de retour sur la scène mondiale à l’occasion de la première étape de la Coupe du Monde de VTT cross-country qui se déroulait à Albstadt en Allemagne. Une course en demi-teinte mais qui laisse entrevoir quelques espoirs pour les deux vététistes tricolores.

Ce week-end se tenait la première manche de la Coupe du Monde de VTT cross-country en Allemagne, deux françaises étaient attendues après un début de saison tronqué par des pépins physiques. La première, Julie Bresset, n’a pas pu participer aux courses de début d’année après une chute qui a engendré une luxation acromio-claviculaire de l’épaule gauche. La Bretonne, championne olympique de la discipline en 2012, ne parvient pas à revenir à son meilleur niveau ces dernières années et enchaine les blessures ou les virus.

La seconde, Pauline Ferrand-Prévot, a dû se faire opérer en janvier d’une endofibrose iliaque et a été arrêtée plus d’un mois en ce début de saison. Elle a pu retrouver la compétition le 12 mai en terminant troisième de la première étape de la Coupe de France de VTT. Un bon résultat pour se relancer.

Une course difficile mais prometteuse

Les deux françaises n’étaient donc pas bien placées sur la ligne de départ ce dimanche, à l’image de la 45ème position de Julie Bresset. Malgré cet handicap, la Bretonne, qui réalise sa première saison sous les couleurs de BMC, a réalisé une belle remontée durant la course. Elle a réussi à se placer à la 22ème place à mi-parcours mais a manqué de rythme dans la deuxième partie pour finalement terminer le parcours à la 29ème place. Un joli top 30 qui lui permet de remonter au classement UCI et ainsi d’obtenir une meilleure position de départ lors de la prochaine manche.

Julie Bresset sous ses nouvelles couleurs de la BMC lors de la première étape de la Coupe du Monde 2019
(BMC/EGO Promotion)

Pauline Ferrand-Prévot a été plus en difficulté durant la course et n’a pas réussi à se défaire des autres concurrentes pour reprendre des places au classement. Elle a terminé cette première manche de Coupe du Monde à la 42ème place juste derrière sa compatriote Perrine Clauzel (40ème).

C’est l’Américaine Kate Courtney, championne du monde 2018, qui a remporté l’épreuve avec un temps de 1 h 26’03 devant la Suissesse Jolanda Neff et l’Ukrainienne Jala Belomoyna. La deuxième étape aura lieu le 26 mai à Nove Mesto en République Tchèque.


Photo à la Une : (@UCI_cycling)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer