TennisTennis : WTA

WTA Strasbourg : Fiona Ferro s’offre une Top 20 et file en quart

Fiona Ferro s’est hissée en quart de finale du tournoi WTA de Strasbourg et a rejoint Caroline Garcia et Chloé Paquet, qualifiées plus tôt dans la journée. La Française continue son beau parcours en s’offrant une victoire de prestige face à une membre du Top 20.

Fiona Ferro retrouve des couleurs depuis le début de la saison sur terre battue. Après un début d’année mitigée, la Niçoise s’est relancée, signant huit victoires sur ses onze derniers matchs. Son retour dans le Top 100, avec une 88ème place au classement WTA est venu récompensé ce regain de forme.

Sur l’ocre strasbourgeoise, la Niçoise s’est offerte le scalp de la tête de série numéro trois, la Chinoise Qiang Wang (27 ans, n°16 WTA). La perte du premier set au tie-break n’a pas fait douté la tricolore, qui est revenue dans le match pour empocher les deux autres sets (6-7, 6-3 6-2) après un marathon de deux heures et demi. Son quart de finale face à la jeune pépite ukrainienne Dajana Yastremska (19 ans, n°42 WTA) jeudi s’annonce explosif.

Les deux autres Françaises qualifiées

Amandine Hesse proche de l’exploit

Revancharde après sa non-invitation aux qualifications de Roland-Garros, Amandine Hesse était toute proche de rejoindre ses trois compatriotes en quart de finale. Après sa victoire convaincante au premier tour, la native de Montauban s’est inclinée en trois set face à l’Australienne Daria Gavrilova (4-6, 6-2, 7-5), classée 63ème à la WTA. Il y aura donc trois Françaises en quart de finale, pour le plus grand bonheur du public alsacien, qui pousse les tricolores depuis le début de la semaine.

Les rencontres des Françaises

  • Caroline Garcia – Marta Kostyuk
  • Fiona Ferro – Dajana Yastremska
  • Chloé Paquet – Daria Gavrilova

Photo à la Une (@WTA Strasbourg)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité