FootballFootball : Division 1

Girondins de Bordeaux : une équipe féminine en pleine évolution

Auteure d’une superbe saison avec à la clé une quatrième place derrière les trois cadors du championnat, l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux ne cesse de prendre de l’ampleur. Les nouveaux propriétaires américains sont les principaux responsables de ce projet.

Depuis leur retour en D1 Féminine lors de la saison 2016/2017, les Bordelaises n’avaient jamais réussi une saison aussi aboutie et prometteuse. Les trois premières places du championnat ont logiquement été trustées par le trio PSG-Lyon-Montpellier. Mais la quatrième place, elle, s’est jouée dans les ultimes journées et ce sont les joueuses de Jérôme Dauba qui sont sorties du lot avec deux points d’avance sur le Paris FC.

Cette réussite n’est pas que sportive. Derrière, c’est tout un club qui se métamorphose depuis l’arrivée des investisseurs américains GACP/King Street, en juillet 2018. Ce changement de propriétaires a permis à la section féminine de tripler son budget, passant de 250 000 à 750 000 euros. La saison prochaine pourrait même prendre un nouveau tournant économique pour le club avec l’ambition d’atteindre un budget de 2 millions d’euros. Bien en deçà, encore, des 8 millions d’euros que possède l’Olympique Lyonnais pour sa section féminine. 

Du changement et de l’ambition pour la prochaine saison

Jérôme Dauba a été l’un des acteurs majeurs de la réussite bordelaise cette saison, mais le club a préféré se séparer du tacticien français, élu meilleur entraineur du championnat ces deux dernières saison, en ne prolongeant pas son contrat. Son successeur n’est pas encore officialisé, mais le club serait déjà en contacts avancés avec l’entraîneur espagnol, Pedro Martinez Losa. Un choix fort de la part des Girondins de Bordeaux, tant le Madrilène est connu en Europe. Il a remporté le championnat d’Espagne avec le Rayo Vallecano de Madrid durant trois saisons d’affilées en 2009, 2010 et 2011. En 2014, il s’est engagé en FA WSL avec les « Ladies » d’Arsenal. Il y remportera la FA Cup en 2016. Selon 20 Minutes, l’officialisation de l’Espagnol n’est plus qu’une question de temps. 

Afin de mettre le futur entraîneur dans les meilleures dispositions, Bordeaux va également renforcer son équipe en recrutant activement cet été. En plus des nombreuses valeurs sûres qui resteront au club la saison prochaine, à l’image de Vanessa Gilles ou encore de l’internationale française Viviane Asseyi, de nombreuses arrivées sont prévues. Les deux joueuses du Paris FC, Ines Jaurena et Charlotte Bilbault ont trouvé un accord de principe avec le club bordelais et devraient s’engager prochainement du côté de la Gironde. 

Le prochain objectif du FCGB sera de prolonger la meneuse de jeu Claire Lavogez, très courtisé en Europe. La D1 Féminine est prévenue. Les Girondins de Bordeaux comptent bien s’imposer sur la scène nationale. Dès l’année prochaine.


Photo à la Une : (@fcgbgirls)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer