FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Eugénie Le Sommer : « On va vivre quelque chose d’unique »

Invitée sur le plateau du Canal Football Club sur Canal + dimanche soir, l’attaquante de l’équipe de France s’est exprimée, à moins de deux semaines du grand début de la Coupe du Monde féminine de football.

Eugénie Le Sommer disputera sa troisième coupe du monde en juin prochain, après celles disputées en 2011 et 2015. L’attaquante de l’Olympique Lyonnais a tout gagné avec le club rhodanien (6 Ligues des Champions, 9 Championnats, 7 Coupe de Frances) et comptabilise 74 buts en 159 sélections avec les Bleues. Cet été, la Niçoise est déterminée à enfin décrocher un titre avec son pays.

Eugénie Le Sommer :

« Ca serait vraiment bien d’ajouter une ligne supplémentaire à mon palmarès et de remporter cette Coupe du Monde avec la France. Je n’ai gagné que des titres en club, j’espère en gagner avec mon pays. En ce qui concerne ma blessure tout va bien, je reprend la semaine prochaine et je serai prête pour le premier match face à la Corée du Sud.

C’est un atout de jouer à la maison et d’avoir le public avec nous, cela peut nous permettre de gagner des matchs. On va vivre quelque chose d’unique car c’est la première fois qu’on va jouer une Coupe du Monde à la maison, avec autant de personnes derrière nous. Il faudra se servir du public et bien se lancer en gagnant le premier match.

On a beaucoup d’atouts pour prétendre à cette victoire, mais on sait que dans ces compétitions ce sont les détails qui font la différence. En 2015 (quart de finale contre l’Allemagne ndlr) on menait 1-0, puis on a perdu aux tirs aux buts après avoir encaissé un penalty en toute fin de match. C’était difficile et on méritait mieux, mais cela s’est joué sur un détail. J’espère que cette année ça tournera en notre faveur et qu’on ira encore plus loin. On ressent cette ferveur, on est très sollicité et j’espère qu’on répondra présent.»


Photo à la Une (@FFF)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité