Athlétisme

Nike répond au coup de gueule d’Allyson Felix !

Nike a répondu au coup de gueule lancé par l’athlète Allyson Felix la semaine dernière. Le géant américain a pris la décision de supprimer les clauses de performance liées au contrat des athlètes après leur congé maternité.

La sortie de la superstar américaine avait fait beaucoup de bruit, et Nike n’a pas tardé à rétorquer pour éteindre l’incendie. Par l’intermédiaire d’un courrier électronique transmis par un porte parole au New-York Times, le géant américain est revenu sur sa décision concernant les contrat des sportives enceintes. « Nous avons pris conscience, nous Nike, que nous devions faire plus et c’est une opportunité unique pour le secteur du sport en général d’évoluer pour mieux soutenir les sportives. »

A LIRE AUSSI >> Le coup de gueule d’Allyson Felix contre Nike

Pour rappel, les rémuérations des athlètes qui revenaient de congé maternité étaient conditionnées à leur niveau de performance pendant un an. Soucieux de son image, la marque caractérisée par la célèbre Swoosh (virgule posée à l’envers à l’horizontale) a fait rebrousse chemin pour éviter un mini scandale qui serait mal tombé. Suffisant pour stopper la vague ?


Photo à la Une (@NewYorkTimes)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité