FootballFootball : Coupe du Monde 2019

La Coupe du Monde en cinq chiffres

La pression monte jour après jour, alors que le grand lancement de la Coupe du Monde féminine de football qui aura lieu dans l’hexagone approche à grand pas. A quelques jours du début du tournoi, retrouvez les chiffres clés de ce mondial.

150


Comme le nombre de joueuses présentes pour cette Coupe du Monde, qui n’étaient pas encore nées lors des débuts de la légende Formiga au mondial 1995. Cet été, la mythique milieu de terrain brésilienne pourrait même devenir la première joueuse de l’histoire du football féminin à participer à sept éditions de la Coupe du Monde.

15


Comme le nombre de joueuses du FC Barcelone féminin présentes à la Coupe du Monde, ce qui en fait le club le plus représenté, suivi de près par l’Olympique Lyonnais (14 joueuses) et le duo anglais Chelsea-Manchester City (12 joueuses chacun).

100


Comme le pourcentage des joueuses des Etats-Unis évoluant en National Women’s Soccer League (championnat américain). Le seul pays à avoir l’intégralité de son effectif qui évolue dans la même division, un atout de poids en terme de collectif et de cohésion.

1,46

Comme le ratio but par match détenu par la Jamaïcaine Khadija Shaw. Surnomée « Bunny », la redoutable attaquante devance la Brésilienne Marta (0,81) et la Hollandaise Viviane Miedema.

4


Comme le nombre de coach présent pour ce mondial 2019 ayant déjà participé au moins une fois à une Coupe du Monde en tant que joueur/joueuse. On y retrouve la sélectionneuse Allemande Martina Voss-Tecklenburg (1991, 1995 et 1999), la Japonaise Asako Takakura (1991 et 1995), le Coréen Yoon Deokyeo mais encore la Française Corinne Diacre (2003).


Photo à la Une : (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer