FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : Zoom sur… l’Argentine

À moins d’un mois du début de la Coupe du Monde Féminine de football qui se déroulera en France à partir du 7 juin prochain, découvrez les vingt-quatre nations qualifiées cette année. Aujourd’hui, zoom sur l’Argentine.

Le parcours


Les Argentines ont eu quelques difficultés à se qualifier pour la Coupe du Monde 2019 lors de la Copa América féminine 2018. Elles ont terminé deuxième de leur groupe à trois points des Brésiliennes se qualifiant ainsi pour le tour final en compagnie du Brésil, du Chili et de la Colombie. Les blanches et bleues termineront à la troisième place de ce tour final, avant de battre le Panama sur une double confrontation (4-0 et 1-1) pour s’offrir leur ticket pour la Coupe du Monde.

L’histoire


L’Argentine a participé à seulement deux éditions de la Coupe du Monde jusqu’ici. Après avoir manqué le mondial 1995 et 1999, l’Albiceleste dispute sa première Coupe du Monde en 2003. Des grands débuts compliqués, marqués par trois défaites en phase de poule. L’histoire se répète en 2007 où elles ont récidivé en perdant de nouveau leurs trois matchs de poule. Absentes en 2011 et 2015, les Argentines signeront leur retour dans la reine des compétitions sur le sol français.

37


Comme la place de l’Argentine au classement FIFA en mars 2019, à seulement quatre points du Costa Rica. Elles n’ont plus été dans le top 30 depuis 2010.

La joueuse phare


Estefanía Banini n’est peut être pas la joueuse avec le plus gros palmarès, loin de là, mais la capitaine argentine est une valeur sûre au milieu de terrain dans son pays. Avec un pied droit précis et talentueux, la meneuse de jeu de l’Albiceleste est un véritable poison au coeur du jeu pour les équipes adverses. Elle possède également une très bonne frappe de balle, qui donne souvent lieu à des coups de canons sublimes. Sacrée avec le club chilien de Colo-Colo en 2012 en Copa Libertadores, elle découvre la NWSL en 2015 en s’engageant du côté des Washington Spirit, avant une pige d’un an à Valence en 2016. Cette saison, la pièce maîtresse des blanches et bleues évoluait à Levante.

Estefania Banini (ici à gauche) sera au coeur de l’équipe argentine pour espérer obtenir une qualification historique en phase finale
(@EstefiBanini_10)

Les 23 sélectionnées


Gardiennes : Vanina Correa, Gabriela Garton, Solana Pereyra

Défenseures : Agustina Barroso, Eliana Stabile, Adriana Sachs, Aldana Cometti, Virginia Gomez, Gabriela Chavez, Natalie Juncos

Milieux : Vanesa Santana, Ruth Bravo, Estefania Banini, Miriam Mayorga, Lorena Benitez, Mariela Coronel, Dalila Ippolito

Attaquantes : Yael Oviedo, Sole Jaimes, Florencia Bonsegundo, Maria Potassa, Mariana Larroquette, Milagros Menendez

Entraîneur : Carlos Borello


Photo à la Une : (@EstefiBanini_10)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité