FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Grace Geyoro : « On peut faire du football et être très féminine »

À vingt-et-un ans, la milieu de terrain du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France s’apprête à disputer sa toute première Coupe du monde. L’occasion pour elle d’évoquer dans une longue interview accordée à Paris Match la place des femmes dans le football.

« J’espère que cette Coupe du monde va changer certaines mentalités. On sait que le football féminin vient de très loin et aujourd’hui on essaye d’écrire notre histoire à nous. On veut faire ça pour toutes les petites filles qui nous regardent. On porte beaucoup de responsabilités. Après si on arrive à gagner cette Coupe du monde, les gens vont voir les choses différemment. Mais pour ça, on va devoir faire les choses en grand et prendre nos responsabilités pour essayer de donner du plaisir au public.

« On s’entraîne comme les garçons »

On aimerait être vues comme les garçons, à notre juste valeur. On s’entraîne comme eux, on fait la même préparation, on aimerait avoir notre place et que les gens puissent voir qu’il y a des filles qui peuvent jouer au football et qui jouent très bien en équipe de France. C’est cette image de la fille, de la femme forte de sportive de haut niveau qu’on veut montrer.

« Il y en a qui sont très féminines, d’autres moins »

Au cours de notre carrière, on est souvent amenées à entendre tout type de choses. Moi la chose qui me revenait le plus quand j’étais beaucoup plus jeune, c’était l’appréhension de mes proches : «elle va être moins féminine, elle va être un garçon manqué, elle ne va pas aimer la mode, le maquillage, elle ne va pas être concernée par ce qui représente la femme». Alors que c’est tout le contraire. On peut faire du football et être très féminine. Mais tout ça est propre à chacune. On est toutes différentes, il y en a qui sont très féminines, d’autres moins.»


L’intégralité de l’interview est à retrouver sur le site internet de Paris Match.


Photo à la Une : (@FFF)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer