Cyclisme

Le coup de gueule de Van Vleuten

En manque cruel de médiatisation, le calendrier World Tour féminin va se voir amputé de deux classiques flandriennes la saison prochaine, faute de retransmission télévisée. La goute de trop pour Annemiek Van Vleuten, qui s’en prend directement à ASO. 

En 2020, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, deux courses mythiques du cyclisme, ne feront plus partie des courses World Tour Féminin. Faute de retransmission télévisée en direct, l’UCI a décidé de rétrogradé ces deux courses à l’échelon inférieur. Une décision qui rappelle le manque cruel de moyen financier comme médiatique du cyclisme féminin. Double championne du monde du contre-la-montre, Annemiek Van Vleuten a vivement réagi pour Cyclingnews. « Je suis incroyablement déçue de leur décision de ne pas diffuser à la télévision ces deux courses a déploré la Néerlandaise vainqueur de Liège-Bastogne-Liège cette saison. J’ai récemment parlé de cela dans la presse, mais je voudrais réitérer mes sentiments sur l’importance d’exposer nos courses de vélo au public » a-t-elle ajoutée. 

A 36 ans, et avec un palmarès long comme le bras, Van Vleuten se mue en porte-parole de son sport. Elle rappelle que sans impact médiatique, le cyclisme féminin ne pourra jamais se développer. « La couverture télévisée en direct est la première étape cruciale pour avoir un impact sur le développement du cyclisme féminin. Si les organisateurs sont contraints de faire des choix difficiles concernant les prix qu’ils peuvent offrir aux femmes en raison de leur budget serré, je comprends, mais s’il vous plaît, la priorité devrait être la couverture télévisée en direct. D’autres questions sont importantes, telles que la distribution de prix égaux entre hommes et femmes mais ce ne sont pas les premières choses à changer. Nous devons d’abord être en mesure de vendre notre sport et pour ce faire, nous devons passer en direct à la télévision. »


Photo à la Une : (@Bike World News/Annemiek Van Vleuten)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité