FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Corinne Diacre : « Le onze de départ sera proche de celui qui débutera la compétition »

À la veille d’affronter la Chine (vendredi, 21h) pour le dernier match amical de l’équipe de France avant le début de la Coupe du monde, la sélectionneuse de l’équipe de France, Corinne Diacre, s’est confiée en conférence de presse. Extraits.

À huit jours du début de la compétition, Corinne Diacre a fait le point en conférence de presse. Face à la Chine, ce vendredi soir (21h), la sélectionneuse des Bleues pourrait aligner le même onze de départ que celui qui débutera la Coupe du monde le vendredi suivant, contre la Corée du Sud. « Il faut que l’on se serve de ce match-là. On avait choisi cet adversaire parce qu’il se rapproche le plus possible du jeu de la Corée. Donc le 11 de départ sera proche, même si Eugénie et Amel sont des titulaires normalement. Mais j’ai un groupe de 14-15 joueuses qui ont le potentiel pour débuter les matches. Après le match de vendredi, on verra les performances des unes et des autres. Mais il n’y aura pas de grand chamboulement. On est à huit jours du début du Mondial, donc l’idée c’est de faire une répétition générale. Donc je ne vais changer la moitié de l’équipe la semaine prochaine.»

« Beaucoup de choses à travailler sur notre animation offensive »

La sélectionneuse de l’équipe de France est également revenue sur le dernier match des Bleues face à la Thaïlande (3-0). « On avait beaucoup de choses à travailler sur notre animation offensive. On a manqué de largeur, de précision dans nos centres et on a manqué très cruellement d’efficacité offensive. Je crois qu’on a fait 34 tirs pour 16 cadrés et seulement trois buts. Marquer c’est ce qui a de plus dur on le sait. On travaille beaucoup pour réduire le ratio occasions/buts marqués. Les filles en sont conscientes. On savait qu’on avait les jambes lourdes mais cela n’est pas une excuse parce qu’en deuxième période, elles ont pu corriger des choses.»


Photo à la Une : (@FFF)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité