FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : Zoom sur… la Thaïlande

À moins d’un mois du début de la Coupe du Monde Féminine de football qui se déroulera en France à partir du 7 juin prochain, découvrez les vingt-quatre nations qualifiées cette année. Aujourd’hui, zoom sur la Thaïlande.

Le parcours


Les Thaïlandaises n’ont pas eu trop de difficultés à se qualifier pour la Coupe du Monde 2019 grâce à leur beau parcours en Coupe d’Asie des Nations 2018. Les « Éléphants de guerre » ont terminé deuxième de leur groupe lors de cette compétition continentale, derrière la Chine. Battues en demi-finale par l’Australie, les Thaïlandaises se sont également inclinées lors du match pour la troisième place, face à la Chine (3-1). Elles terminent donc à la quatrième place, qualificative pour la Coupe du Monde.

L’histoire


La Thaïlande n’a pas un grand passé dans le football mondial et la Coupe du Monde féminine. Elle n’a jamais réussi à se qualifier pour une édition de la Coupe du Monde avant 2015 et sa première participation au Canada. Les joueuses thaïlandaises ont été opposées à l’Allemagne, la Norvège et la Côte d’Ivoire lors des phases de poule. Elles ont dû s’incliner logiquement contre les Allemandes (4-0) et les Norvégiennes (4-0) mais elles ont réussi à battre les Ivoiriennes au terme d’un match serré (3-2) afin de se hisser en troisième place de leur groupe. Pas suffisant néanmoins pour se qualifier dans la seconde phase de la Coupe du Monde.

34


Comme la place de la Thaïlande au classement FIFA en mars 2019, après avoir perdu cinq places au classement par rapport à décembre 2018.

La joueuse phare


Kanjana Sung Ngoen est l’atout principal de l’équipe thaïlandaise pour la Coupe du Monde 2019. L’attaquante est dotée d’une très bonne pointe de vitesse et s’avère être très puissante dans le jeu et dans ses frappes. Son expérience au haut niveau aura son importance lors de la compétition mondiale, elle qui joue pour sa sélection depuis plus de dix ans et dont elle est la capitaine. Ses buts marqués lors des éliminatoires ont été décisifs pour que la Thaïlande obtienne son billet pour la France. En club, elle évolue depuis 2013 à Bangkok.

Kanjana Sungngoen sera l’élément clé de la Thaïlande pour espérer créer la surprise dans ce mondial
(@o_contra_ataque)

Les 23 sélectionnées


Gardiennes : Waraporn Boonsing, Sukanya Chor Charoenying, Tiffany Darunee Sornpao

Défenseures : Duangnapa Sritala, Natthakran Chinwong, Kanjanaporn Saengkoon, Warunee Phetwiset, Khwanrudi Saengchan, Sunisa Srangthaisong, Ainon Phancha, Pitsamai Sornsai, Phonphirun Philawan

Milieux : Pikul Khueanpet, Silawan Intamee, Wilaiporn Boothduang, Chuchuen Sudarat, Rattikan Thongsombut, Orapin Waenngoen

Attaquantes : Orathai Srimanee, Saowalak Pengngam, Taneekarn Dangda, Kanjana Sung-Ngoen, Suchawadee Nildhamrong

Entraineur : Nuengruethai Sathongwien


Photo à la Une : (@ThailandFA)

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer