FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Découvrez les 5 joueuses les plus jeunes de la Coupe du monde

Ifeanyi Chiejine est la plus jeune joueuse de l’histoire à avoir disputé un match de Coupe du monde. C’était en 1999 et la Nigériane n’avait alors que 16 ans et 34 jours. Cette année, en France, certaines joueuses peuvent s’approcher de ce record.

Lena Oberdorf (Allemagne) – 17 ans et 170 jours

Née le 19 décembre 2001, la milieu de terrain est la plus jeune joueuse allemande lors des championnats d’Europe 2017. À seulement 15 ans et demi, Lena Oberdorf remporte la compétition face aux Sspagnoles tout en étant élue meilleure joueuse. La fille de Gevelsberg a marqué 9 buts cette saison avec son club du SGS Essen qui a terminé 4ème de Bundesliga. La latérale de formation a fêté sa deuxième sélection lors de la victoire de l’Allemagne 2-0 face au Chili.

Elisa Duran (Chili)17 ans et 142 jours

La Chilienne évolue au poste de milieu de terrain. Joueuse du club du CSD Colo Colo, dans son pays natal, elle mesure 1m68. Alors que sa sélection reste sur 9 matchs sans victoire, Elisa Duran n’a pas encore joué avec le Chili. Absente lors des qualifications à la Coupe du monde, elle sera dans le groupe D composé des États Unis, de la Suède et de la Thaïlande. Qualifiées pour la première fois de leur histoire, le défi s’annonce immense pour les Chiliennes.

Dalila Ippolito (Argentine) – 17 ans et 75 jours

Pensionnaire du prestigieux club de River Plate, en Argentine, Dalila Ippolito est aussi l’une des plus petites footballeuses de la Coupe du monde (1m55). Entrée en jeu lors de la récente victoire de son équipe 3-1 face à l’Uruguay, la milieu de terrain a honoré sa première sélection. 37ème nation au classement FIFA, l’Argentine est loin d’être favorite dans cette Coupe du monde.

Jody Brown (Jamaïque) – 17 ans et 52 jours

Jody Brown est née le 16 avril 2002. Joueuse du Montverde Academy aux États Unis, l’attaquante jamaïcaine mesure 1m63. Elle a participé au tournoi Concacaf et a même était élue meilleure jeune de l’évènement. Encore lycéenne, elle a déclaré : « Remporter ce prix et être capable de représenter mon pays signifie beaucoup pour moi.» La Jamaïque est la première équipe des caraïbes à se qualifier pour une coupe du monde féminine de la FIFA.

Mary Fowler (Australie) – 16 ans et 113 jours

C’est la plus jeune joueuse de la compétition. Absente durant les 5 derniers mois précédant la Coupe du monde, Mary Fowler hésitait à jouer avec l’Irlande, pays de naissance de son père. Formée aux Pays-Bas, la joueuse âgée de 16 ans a déjà beaucoup voyagé. Désormais en Australie, dans le club du Bankstown City, l’attaquante risque de vivre un été agité par les transferts. Elle ne sait toujours pas si elle poursuivra l’aventure dans son club ou si elle partira en Europe.

*Les âges des joueuses sont arrêtés au 7 juin, date du début de la Coupe du monde.


Photo à la Une : (@DR)

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer