BasketBasket : LFB

Le BLMA fait peau neuve

Avec cinq nouvelles arrivées, Lattes Montpellier souhaite oublier la défaite des finales de playoffs de LFB. Avec un effectif remanié, Thibaut Petit compte bien prendre sa revanche l’année prochaine.

Alors que le départ d’Héléna Ciak est acté, le BLMA s’est renforcé en vue de la saison prochaine. Laetitia Kamba, Gabby Williams, Marie-Michelle Milapie, Stéphanie Mavunga, Klara Lundquist joueront sur le parquet du palais des Sports de Lattes l’an prochain.

Laetitia KAMBA

Un palmarès bien rempli et un mental d’acier seront les bienvenus dans l’équipe de Thibaut Petit. Lorsqu’elle est sur le terrain, la Française n’a qu’un objectif : gagner. Elle se dit « très honorée et très fière de rejoindre cette équipe du BLMA qui a réalisé une excellente saison ».

Gabby WILLIAMS

À l’université, cette franco-américaine a réalisé un exploit et marqué les esprits de UCONN. En quatre ans, elle a remporté 148 matchs de NCAA, n’en perdant que trois. Elle arrive également dans le top 20 des meilleures scoreuses, avec 1582 points. Cet été, elle fera un rapide passage en WNBA avec Chicago avant de rejoindre le BLMA.

Marie-Michelle MILAPIE

« Je suis très heureuse de vous annoncer ma signature… Un nouveau challenge. J’ai hâte de découvrir la vie Montpelliéraine » déclare la joueuse de 23 ans. Grâce à ses cinq années professionnelles passées à Mont-de-Marsan (Basket Landes), Marie-Michelle Milapie sera un véritable atout offensif mais aussi défensif pour Montpellier.

Stéphanie MAVUNGA

L’américaine de 24 ans a découvert le championnat européen l’année dernière, avec l’équipe Russe d’Enisey. Poste 5, elle réussit à marquer 24,8 points par match pour 12,4 rebonds captés, faisant d’elle la joueuse la plus efficace en coupe d’Europe.

Klara LUNDQUIST

Dernière recrue pour la saison prochaine, la joueuse suédoise a le basket dans les veines. Avec une famille de basketteurs, elle n’avait d’autres choix que de suivre cette voie. A force de travail et de persévérance, elle s’impose rapidement comme l’une des meilleures joueuses de sa génération, à seulement 19 ans. C’est une joueuse très complète qui peut autant jouer meneuse qu’arrière. En Eurocup Women, elle tournait à 20,8 points par match et 5,8 rebonds.


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer