Athlétisme

Triathlon : La France s’illustre aux championnats d’Europe

L’équipe de France a tenu son rang lors des championnats d’Europe de triathlon qui se déroulaient à Weert (Pays-Bas) ce week-end. Sandra Dodet devient vice-championne d’Europe et le relais-mixte français conserve son titre acquis l’an passé.

La course femme élite s’est une nouvelle fois jouée sur la partie course à pied, la spécialité des Françaises. La natation n’a pas pu départager les triathlètes et un groupe de dix-huit filles, composé des principales favorites ainsi que des deux françaises Sandra Dodet et Emilie Morier, s’est élancé sur la partie cyclisme. Les tricolores ont rapidement pris la tête du groupe mais le parcours de 40km, peu complexe, n’a fait aucune sélection.

La dernière transition a fait quelques dégâts dans ce groupe et l’Isséenne Emilie Morier a été reléguée en dernière position après avoir été gênée par une autre concurrente. La Pisciacaise Sandra Dodet a pris les devants de la course après une superbe transition mais a très rapidement vu l’Anglaise Beth Potter la dépasser sans pouvoir s’y accrocher. En tête, la fin des 10km n’a rien changé, Sandra Dodet (01:46:42) a pris la deuxième place et a glané une magnifique médaille d’argent. De son côté Emilie Morier (01:47:49) est revenue de très loin pour échouer au pied du podium après une très belle remontée à pied.

La France toujours impériale sur relais mixte

Déjà championne du monde et d’Europe en titre, l’équipe de France s’est une nouvelle fois imposée ce week-end lors du relais mixte. Les quatre relayeurs n’étaient pas les mêmes que la saison passée mais cela n’a pas empêché Sandra Dodet, Emilie Morier, Léo Bergère et le jeune Paul Georgenthum (19ans) de s’imposer.

Sandra Dodet a réalisé un premier relais parfait et a passé le témoin en tête au tout juste champion d’Europe junior, Paul Georgenthum. Le pensionnaire de Mulhouse triathlon a su résister face aux autres concurrents mais n’a pas pu rester en première position avec le retour en fin de relais du Belge Marten Van Riel. Emilie Morier, troisième relayeuse a parfaitement géré la partie vélo pour prendre la tête sur la partie course à pied. La Néerlandaise Rachel Klamer a pourtant doublé l’Isséenne durant ces derniers kilomètres devant son public.

Léo Bergère n’a pas su faire la différence sur la dernière partie cycliste de la course et s’est retrouvé en concurrence dans un groupe de tête composé d’un Allemand, d’un Belge, d’un Néerlandais et du Français. Justus Nieschlag a rapidement pris les devants et pensait s’imposer pour l’Allemagne mais Léo Bergère a eu l’énergie pour le rattraper et placer une dernière accélération permettant à la France de conserver le titre européen.

La Marseillaise a retenti a Weert avec cette victoire de la France dans le relais-mixte
(@FFTRI/Thierry Deketelaere)

Les Français ne laissent décidément aucunes miettes à leurs adversaires en relais-mixte et ils pourront réitérer l’exploit lors des prochains Mondiaux d’Hambourg, le 7 juillet.


Photo à la Une : (@FFTRI/Thierry Deketelaere)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité