FootballFootball : Coupe du Monde 2019

La France et la Coupe du Monde, une histoire compliquée

Alors que la huitième Coupe du monde féminine de l’histoire se profile, la France va participer à cet événement pour la quatrième fois seulement. Retour sur les parcours des Bleues en Coupe du monde, qui souvent, se sont mal terminés.

Pour sa quatrième participation, l’équipe de France aura le privilège d’évoluer devant son public. Pendant quatre semaines, l’hexagone va vibrer devant les performances de ses Bleues. Un soutien qui permettra peut-être aux filles de Corinne Diacre d’écrire le plus beau chapitre de l’histoire de la France en Coupe du monde. Une histoire, qui, souvent, a été compliquée…

2003 : Un petit tour et puis s’en va

Qualifiées pour la première Coupe du Monde de son histoire en 2003, la bande à Marinette Pichon, meilleure buteuse française de l’histoire, n’est pas parvenue à passer les phases de poule. Cette année-là, les Bleues ont affronté le Brésil (1-1), la Norvège (0-2) et la Corée du Sud (1-0). En 2019, les tricolores retrouveront à nouveau les Coréennes et les Norvégiennes dans le groupe A. Avec quatre points, l’équipe de France féminine ne verra pas les quarts du mondial 2003.


2011 : Au pied du podium

Absentes en 2007, les Bleues font leur grand retour en Coupe du monde en 2011, suite à une campagne de qualification époustouflante, conclue avec 10 victoires en 10 matchs, 50 buts marqués, et surtout, 0 encaissé. Lors du mondial en Allemagne, la France termine deuxième de sa poule, devant le Nigéria et le Canada, juste derrière la Maanschaft. Le quart de finale haletant face aux Anglaises, remporté par les tricolores aux tirs au but, grâce à une transformation décisive d’Eugénie Le Sommer, restera l’un des grands moments du football féminin français. En demi-finale, les Bleues ont retrouvé les Américaines. Malgré un but de la capitaine Sonia Bompastor, la bande du sélectionneur Bruno Bini s’est finalement inclinée (3-1), avant de perdre la petite finale face à la Suède (1-0), avec un scénario cruel et un but en toute fin de match.

2015 : Une énorme déception

Troisième au classement FIFA en 2015, la France faisait partie des grandes favorites à la victoire finale, surtout après une nouvelle campagne de qualification réussie à la perfection (10 victoires en autant de matchs). Au Canada, les Bleues ont terminé premières de leur poule après des victoires face à l’Angleterre et au Mexique, et une défaite anecdotique face aux Colombiennes. Pour cette première compétition internationale à vingt-quatre équipes, les françaises ont affronté la Corée du Sud en huitième de finale. Une victoire écrasante (3-0) grâce à un doublé de Marie Laure Délie et un but de Elodie Thomis. L’équipe de Philippe Bergeroo, successeur de Bruno Bini, affrontait en quart de finale l’Allemagne de Dzsenifer Marozsan. Après l’ouverture du score de Louisa Necib pour les Bleues, les Allemandes sont revenues à un but partout grâce à un penalty inscrit par Sasic à la 84ème minute. Un énorme coup dur pour Sarah Bouhaddi et consort. C’est finalement aux tirs aux buts que l’issue de ce match s’est jouée. À 5-4 pour l’Allemagne dans cette séance à suspense, Claire Lavogez s’élance mais rate son penalty. La France est éliminée et ne verra pas les demi-finales. Cruel.


Photo à la Une : (@FIFA Womens World Cup)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer