HandballHandball : Division 1

LFH : La difficile saison du Brest Bretagne Handball

L’équipe de handball féminine du Brest Bretagne Handball avait pour objectif de détrôner Metz cette saison. Au final, les Brestoises se sont inclinées à quatre reprises en cinq matchs face aux Messines et n’ont rien gagné cette année. Retour sur une saison très décevante pour le groupe de Laurent Bezeau.

Un championnat terminé à une maigre troisième place

Brest avait pour ambition de détrôner Metz et ses vingt-trois titres de champion de France. Mais les Brestoises ont rapidement déchanté. Dès la huitième journée, la bande de Cléopâtre Darleux concède un match nul (28-28) face à Besançon. Trois journées plus tard, les Brestoises ont rendez-vous face aux Messines, leader invaincu, dans une Brest Arena pleine à craquer. Résultat, une lourde défaite (20-35) et surtout le sentiment de n’avoir jamais existé dans ce match. Le pire ? Brest s’incline à Nice (25-17), puis face à Toulon St-Cyr (28-31). La victoire (36-33) face à une équipe bis de Metz lors du dernier match reste anecdotique. Lors de la phase finale du championnat, Brest perd en demi-finale face à Nice. Après avoir gagné sur la Côte d’Azur (27-26), l’équipe de Laurent Bouzeau craque complètement dans sa salle (27-23). Brest termine troisième suite à sa victoire sur Nantes lors de la petite finale. Une place bien loin des attentes des propriétaires du club, Gérard et Denis Le Saint.

Des déceptions en Ligue des champions et en Coupe

Cette saison, le BBH a joué pour la seconde année consécutive la phase de poule de la Ligue des champions. Contrairement à la saison dernière, Brest s’est qualifié pour le second tour en terminant troisième équipe du groupe B, juste devant la faible équipe de Savehof (Suède). Au tour principal, les rebelles retrouvent alors Metz, Odense (Danemark) et Buducnost (Monténégro). Résultat, un match nul face aux Monténégrines en six rencontres. Le club fondé en 2004 quitte la Ligue des champions par la petite porte. Alors, les Brestoises n’ont plus qu’un seul objectif : remporter une nouvelle Coupe de France après celles remportées en 2016 et 2018. Chambray, Saint-Maur et Celles ne font pas le poids, les rebelles se qualifient pour la finale face à Metz. Mais Brest n’existe pas et déçoit. Défaite de dix buts (34-24) face à l’équipe de Béatrice Edwige.

Alisson Pineau mise au placard

Brest possède dans ses rangs l’une des meilleures joueuses de l’histoire de ce sport. La demie centre de l’équipe de France a été de toutes les réussites de la sélection tricolore. Arrivée chez les rebelles en 2016, Alisson Pineau est au départ l’élément central du projet ambitieux mené par les propriétaires du club. Mais Brest a fini sa saison sans sa star internationale, élue meilleure handballeuse du monde en 2009. Depuis le 13 mars dernier, la numéro sept ne joue plus. Son président, Gerard Le Saint, avait déclaré : « Alisson Pineau ne fait plus partie du projet.» D’après plusieurs sources, c’est le salaire de la Française qui pose problème dans le vestiaire brestois. Pour rappel, la buteuse avait doublé son salaire en prolongeant l’année dernière jusqu’en 2021. Les joueuses ont aussi connu une saison délicate avec Laurent Bezeau, l’entraîneur du club depuis 2013. Ce n’était décidément pas la saison de Brest !


Photo à la Une : (@BBH)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité