FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Cynthia Nzetia : « Le football féminin prend de plus en plus d’ampleur »

Alors que la Coupe du Monde 2019 débute ce vendredi, Cynthia Nzetia s’est confiée pour le Sport au Féminin sur ce grand évènement. La sélection Camerounaise, le niveau actuel du football féminin, les joueuses à suivre, la journaliste de l’équipe du Cameroun de la FIFA Team Reporter nous dit tout.

Quel est votre rôle pour cette Coupe du Monde ?

Mon poste précis à la FIFA est celui de FIFA Team Reporter pour l’équipe du Cameroun durant la Coupe du Monde féminine. C’est la deuxième année que la fédération internationale de football lance ce dispositif, qui consiste à fournir du contenu digital sur les plateformes de la FIFA, sur le site officiel ou sur les réseaux sociaux. Les vingt-quatre équipes engagées pour ce Mondial disposent chacune d’un FIFA Team Reporter.  

Quel regard portez-vous sur le foot féminin ? 

Quelle évolution ! Quand j’étais petite, je me rappelle que j’achetais l’Equipe avec mon père, et il n’y avait qu’un seul paragraphe dédié au football féminin. Aujourd’hui, les joueuses ont un statut de professionnel, et il faut remercier les clubs pour cela. Je pense notamment à Montpellier avec le regretté Louis Nicollin, ou encore Jean-Michel Aulas à Lyon, qui ont œuvré pour que le football féminin soit à ce stade aujourd’hui. Ce n’est pas pour rien que la finale de la Coupe du Monde aura lieu à Lyon le 7 juillet prochain.

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Il y a quatre ans au Cameroun, je couvrais la CAN féminine et les stades étaient remplis.  J’ai même assisté à une scène hilarante dans un marché à Yaoundé où un monsieur d’un certain âge voulait à tout prix le maillot de Gabrielle Aboudi Onguene. Tout ça pour vous dire que le football féminin est en train de prendre de plus en plus de place sur toute la planète.

Quels sont les objectifs de la sélection camerounaise pour cette Coupe du Monde ?

Aller le plus loin possible. A mes yeux, l’équipe est bien structurée. Les filles évoluent ensemble depuis maintenant pas mal d’années. Elles sortent d’une CAN où elles ont fini troisièmes, mais elles étaient extrêmement déçues du résultat, donc elles arriveront avec un esprit revanchard en France.

Quelles joueuses seront à suivre durant cette compétition ?

Il y en a tellement ! Je dirais Lieke Martens des Pays-Bas, Asisat Oshoala du Nigeria, Thembi Kgatlana de l’Afrique du Sud. En France, vous avez Eugénie Le Sommer. Il y a aussi l’Allemande Dzsenifer Marozsàn. Je pense qu’on va vraiment se régaler !


Photo à la Une : @Fifa

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer