FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Les Bleues à l’aube d’un nouveau chapitre de leur histoire

L’équipe de France affronte ce vendredi soir (21 heures) la Corée du Sud pour lancer enfin sa Coupe du monde. Un an après le titre de leurs homologues masculins, les Bleues ont l’occasion d’écrire l’histoire en décrochant leur première étoile et en asseyant définitivement la France sur le toit du monde.

« On sait qu’en arrivant au stade, on sera dans une autre atmosphère.» Corinne Diacre le sait. L’émotion devrait courber l’échine de ses joueuses, lors de cette émouvante Marseillaise, qui résonnera peu avant 21 heures, à quelques secondes du coup d’envoi d’une rencontre qui lancera officiellement cette Coupe du monde 2019, la huitième de l’histoire.

>> À LIRE AUSSI : « C’est un rêve de jouer dans son pays »

Face à la modeste Corée du Sud, dans un Parc des Princes plein à craquer, dans une ambiance qui s’annonce volcanique, tant l’engouement autour de cette équipe de France ne cesse de croître et de se répandre dans tout le pays depuis quelques semaines, les Bleues ont l’occasion d’écrire un premier chapitre, d’ouvrir une nouvelle page, d’un livre qui pourrait devenir dans un mois l’ouvrage des miracles, le manuscrit des exploits, tant cette équipe ambitionne, secrètement, de décrocher sa première étoile. Et en parlant de mystère, Corinne Diacre en a révélé un jeudi matin, en conférence de presse. « Je vais vous révéler un secret, je fais toujours des causeries galvanisantes. Toujours. Donc demain (vendredi) ce sera la même chose. »

>> À LIRE AUSSI : La colonne vertébrale lyonnaise

Cette réussite, cette quête de succès, passe aussi par là, par cette rigueur, insufflée par la sélectionneuse des Bleues depuis sa prise de fonction, le 30 août 2017. Une fermeté qui pourrait conduire les Bleues vers un exploit retentissant, celui de soulever la Coupe du Monde, la première de leur histoire. Mais à sept rencontres d’un rêve inavoué, l’équipe de France, emmenée par sa jeunesse insouciante – Diani, Cascarino, Geyoro, Mbock – et son expérience triomphante – Bouhaddi, Renard, Majri, Henry, Thiney, Le Sommer – doit d’abord soigner son entrée, magnifier sa première sortie, face à la Corée du Sud, et lancer au mieux sa campagne. Une aventure qui pourrait conduire Amandine Henry et ses coéquipières jusqu’à l’ivresse des sommets, le 7 juillet prochain, à Lyon. Pour rendre fier un pays tout entier, qui depuis quelques mois, quelques semaines, quelques jours, se prend d’affection et d’admiration pour cette bande de filles, prête à tout pour écrire la plus belle page de son histoire.

FRANCE – CORÉE DU SUD (En direct sur TF1 et Canal +)

La composition probable : Bouhaddi – Torrent, Renard, Mbock (ou Tounkara), Majri – Bussaglia, Henry (cap.) – Le Sommer, Thiney, Diani – Gauvin.


Photo à la Une : (@AFP)

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer