FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : L’Espagne dans la douleur face à l’Afrique du Sud

Pour leur entrée en lice dans cette Coupe du Monde, les Espagnoles ont eu chaud et se sont imposées dans la douleur face à de valeureuses Sud Africaines (3-1). L’Espagne rejoint donc l’Allemagne en tête du groupe à cinq jours du choc entre les deux nations.

Au Stade Océane du Havre, la Roja a signé une entrée en matière timide face à l’Afrique du Sud. Malmenées par les Sud Africaines pendant une bonne partie de la rencontre, les Espagnoles ont accéléré dans les trente dernières minutes, bénéficiant de deux penaltys transformés par Jenifer Hermoso (69′, 82′), avant d’enfoncer le clou en toute fin de match sur une réalisation de Lucia Garcia (89′, 3-1). L’Espagne devra rectifier le tir lors de son prochain match pour prétendre à réaliser l’exploit face à l’ogre allemand.

Une défaite cruelle pour les Banyana Banyana

Audacieuses et combatives, les Sud Africaines n’ont pas à rougir de leur prestation. Alors qu’elles disputaient le tout premier match de leur histoire en Coupe du Monde, elles ont surpris les Espagnoles en faisant mouche sur leur deuxième tir, après une inspiration géniale de Thembi Kgatlana qui a crucifié Sandra Paños (24e, 1-0).

>> A LIRE AUSSI : CdM : L’Allemagne assure l’essentiel face à la Chine

Très rugueuse défensivement, appliquant à la lettre les consignes de leur sélectionneuse Desiree Ellis, les Banyana Banyana ont craqué en fin de match, concédant deux penaltys. Le premier sur une main de la capitaine Janine Van Wyk, le deuxième, après intervention de la VAR sur une faute de Nothando Vilakazi. Les Sud Africaines sont condamnées à l’exploit pour leur prochain match face à la Chine, pour rester en vie dans ce mondial.


Photo à la Une (@SeFutbolFem)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité