FootballFootball : Coupe du Monde 2019

« C’était un rêve de petite fille, les larmes n’étaient pas loin »

La capitaine des Bleues, Amandine Henry, n’a pas caché son bonheur à l’issue de la victoire de l’équipe de France pour son entrée dans cette Coupe du monde 2019. Wendie Renard et Eugénie Le Sommer non plus. Extraits.

Amandine Henry

« On a pris le match par le bon bout, on a marqué d’entrée et on ne pouvait pas rêver mieux. Il y a eu beaucoup d’émotions au moment de la Marseillaise, les larmes n’étaient pas loin mais on est restés concentrées sur la performance. C’était un rêve de petite fille. J’aurais pu faire le film dix mille fois dans ma tête, je n’aurais jamais imaginé ce qui allait arriver. Mais c’est le premier match, on ne va pas s’enflammer. »

Wendie Renard

« Quand on voit ce public, on se devait de faire les efforts et de bien rentrer dans cette compétition. Elle est importante pour nous, car elle est à la maison et qu’on a envie d’aller au bout. On est des compétitrices, ça fait longtemps qu’on se prépare pour ça. On va procéder par étapes. »

Eugénie Le Sommer

« C’est une grande fierté de remporter ce match (…), de marquer le premier but de cette compétition. C’était les consignes de la coach mais aussi notre volonté de démarrer fort, et on savait qu’après on aurait le soutien du public. C’est ce qu’on a réussi à faire. Après on a déroulé, on a marqué quatre buts ce qui est hyper important pour la confiance. On est sereines. »

>> À LIRE AUSSI : La merveille de frappe d’Amandine Henry en vidéo

>> À LIRE AUSSI : Une première soirée de rêve pour les Bleues

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer