FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM 2019 : Les sélectionneuses toujours sous-représentées

La parité n’est toujours pas respectée sur les bancs de la Coupe du Monde de la FIFA. Les hommes sont encore bien plus représentés dans le championnat de France de D1 Féminine. L’ancienne sélectionneuse de la Suède, Pia Sundhage, est revenue sur ce fait alarmant.

Les femmes sont à l’honneur durant ce mois de juin. Elles commencent tout juste à briller sur les terrains de la Coupe du Monde. Mais sur les bancs, les sélectionneuses sont bien moins représentées que leurs homologues masculins. Pour Pia Sundhage, ancienne sélectionneuse de la Suède, le chemin vers la parité sera encore long. « Depuis que j’entraîne (1990), on parle toujours d’augmenter le nombre d’entraîneuses professionnelles, mais ça ne bouge pas vraiment » a-t-elle constaté.

>>A LIRE AUSSI : L’interview exclusive de Pia Sundhage

Parmi les 24 nations qui disputent actuellement la Coupe du Monde Féminine 2019, seules neuf femmes sont à la tête de sélection. C’est certes beaucoup plus qu’en D1 Féminine, où seules les entraineuses du Paris FC, Sandrine Soubeyrand, de Rodez, Sabrina Viguier, et de Lille, Rachel Saïdi tiennent les rênes d’un club.

Afin de voir plus de femmes sur le bord des terrains, il faudra l’appui des fédérations pour la double championne olympique à la tête de la sélection américaine (2008, 2012). « En Suède, c’est compliqué. Si on compare avec l’Allemagne, il y a une politique pour cela et on voit qu’à différents niveaux (amateur, professionnel), les femmes prennent de plus en plus de place. On doit donc faire bien mieux en Suède et dans le monde. En plus, par expérience, j’ai vu que dans le foot féminin, les femmes sélectionneuses gagnent plus de compétition que les hommes. Puis, dans la vie de tous les jours, l’homme et la femme sont complémentaires donc il faudrait les deux sexes pour encadrer chaque sélection. Et cela, même dans le foot masculin ! »


Photo à la Une : (@DR/Ante Milicic et Corinne Diacre)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer