Athlétisme

Caster Semenya oublie les tensions avec l’IAAF

Alors que la Fédération internationale d’athlétisme lui interdit de courir le 800 m, distance sur laquelle elle excelle, Caster Semenya vient de s’imposer sur le 2000m à Montreuil en 5’38″20.

En plein conflit avec la Fédération internationale sur les contraintes des athlètes hyper-androgènes, la double championne olympique du 800m s’est illustrée ce mardi au meeting de Montreuil. Pour le premier 2000 m de sa carrière, Caster a largement montré de quoi elle était capable, en finissant la course en un peu plus de 5 minutes. Ravie, l’athlète ne souhaite pourtant pas revenir sur la polémique mais plutôt rester concentrée sur ses performances.

« Je n’ai pas de problème avec eux, ce sont eux qui ont un problème avec moi. C’est à eux qu’il faut poser des questions. Si des gens veulent m’empêcher de faire quelque chose, c’est leur problème, pas le mien ! affirme la triple championne du monde du 800m avant d’ajouter, si je dois me retirer du 800 m, ça n’a plus d’importance, j’ai gagné tout ce que je voulais. Je peux courir tout ce que je veux, ça peut être le 100 m, le 200 m, le saut en longueur, l’heptathlon. Je suis une athlète talentueuse, je ne me fais pas de soucis. Je peux changer aussi de sport, je fais ce que je veux. Je dois prendre des décisions rationnelles, pas émotionnelles. »


(Photo à la Une: Eurosport.fr/ Caster Semenya)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer