FootballFootball : Coupe du Monde 2019

France-Norvège : Les notes des Bleues

L’équipe de France s’est imposée face à la Norvège (2-1) pour son deuxième match en Coupe du Monde, un succès qui lui assure quasiment la qualification pour les huitièmes de finale. Retrouvez les notes des Bleues pour cette rencontre.

Sarah Bouhaddi 6 : La gardienne des Bleues n’a pas eu à se mettre en évidence. Aucune frappe cadrée et donc aucun arrêt à réaliser pour la Cannoise, qui a rassuré sa défense avec de belles sorties aériennes.

Marion Torrent 4 : Souvent débordée sur son côté droit, la latérale du MHSC a été mise en difficulté par les attaquantes norvégiennes. Présente offensivement, elle a manqué de précision sur la plupart de ses centres.

Griedge M’Bock 7 : Impériale en défense, la jeune Lyonnaise a réalisé un match complet. Impériale dans les airs, propre à la relance, elle n’a jamais été mise en difficulté et a rassuré toute sa défense de la première à la dernière minute.

Wendie Renard 3 : La capitaine de la défense centrale de l’équipe de France à offert le but à la Norvège (47’) sur un ballon anodin, poussant d’un curieux réflexe le ballon au fond des filets. Coupable de quelques fautes évitables, la Martiniquaise a tout de même été solide dans les airs et précieuse à la relance.

Amel Majri 6 : Virevoltante sur son côté gauche, la Lyonnaise s’est également montrée solide défensivement. Elle s’est parfaitement projetée pour amener le surnombre en attaque, et a vu ses efforts récompensés avec une superbe passe décisive délivrée à Valérie Gauvin.

Élise Bussaglia 5 : Généreuse dans l’effort, la milieu récupératrice a tenu son rôle devant la défense des Bleues. Mission accomplie, mais l’ancienne du Barca s’est montrée plus empruntée à la relance, faisant preuve d’imprécisions dans les transmissions.

Amandine Henry 6 : Sans être étincelante, la capitaine de Corinne Diacre a fait le taff dans l’entre-jeu tricolore. Dure dans les duels, elle a éteint quelques unes des offensives norvégiennes.

Gaetane Thiney 6 : Assez discrète, la Parisienne s’est sacrifiée pour le collectif, à l’image de son geste sur le but des tricolores, où elle s’efface pour laisser Gauvin conclure.

Eugénie Le Sommer 6 : Après une première période en demi-teinte, elle s’est réveillée en même temps que les Bleues, au retour des vestiaires. Pas dans son meilleur jour, elle a encore fait parler sa supériorité technique sur quelques gestes dont elle a le secret, avant de transformer sereinement le penalty à un moment crucial.

Kadidiatou Diani 7 : Sans aucun doute la Française la plus en vue en première-mi temps. Intenable sur son côté droit, sa vitesse et sa technique ont donné le tournis aux défenseures norvégiennes. L’attaquante du PSG a ensuite lever le pied, avant de terminer le match en pointe après la sortie de Valérie Gauvin.

Joueuse du match : Valérie Gauvin 7 :

Un match plein de la part de l’attaquante du MHSC. Précieuse dans le jeu en une touche de balle, généreuse dans les efforts et solide dans les duels aériens, elle a usé la défense norvégienne, avant de signer un vrai but d’attaquante. Sur un centre d’Amel Majri, la Réunionnaise passe devant son adversaire direct et conclut du gauche sur un plat du pied plein de sang-froid. Elle a cédé sa place à Delphine Cascarino à la 85 ème.


Photo à la Une (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer