FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : L’Argentine réalise une remontada face à l’Ecosse et arrache la troisième place du groupe D

Menée 3-0 à quinze minutes de la fin du match, l’Argentine s’est offert une remontada exceptionnelle pour arracher le match nul (3-3) face à l’Ecosse, et conserver une chance de participer aux huitièmes de finale de la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire.

La grinta de l’Albiceleste a encore frappé. Au Parc des Princes, les Argentines ont réalisé l’impossible face à l’Ecosse en arrachant un match nul dans le temps additionnel. Après avoir été menées 3-0, les filles de Carlos Borello sont revenues de l’enfer face aux Ecossaises, et conservent une chance de terminer parmi les meilleurs troisièmes, synonyme de qualification en huitièmes de finale.

Tout avait pourtant mal commencé pour les Blancs et Bleus, dominées par des Ecossaises conquérantes et réalistes. Kim Little (19’), Jenny Beattie (49’) et Erin Cuthbert (69’) pensaient avoir offert à l’Ecosse son premier succès dans un Mondial – un autre match commence, marqué par le réveil sensationnel de l’Argentine.

Estefania Banini © Argentina

Muette pendant deux rencontres, les Argentines ont trouvé la faille à trois reprises en quinze minutes. Milagros Menéndez a sonné la révolte en remportant son face à face avec Alexander (74e, 3-1), avant un but sublime de Florencia Bonsegundo (79e, 3-2). La fin de match est haletante, marquée par un nouveau scénario rocambolesque déclenché par la VAR.

A la 85ème minute, l’arbitre accorde un pénalty à l’Argentine après consultation de la VAR. Un penalty manqué dans un premier temps par Florencia Bonsegundo, avant que l’assistance vidéo n’intervienne une deuxième fois, pour demander à retirer ce pénalty. La native de Morteros transforme sa deuxième tentative, et maintient son pays en vie dans ce Mondial.

Après Italie-Jamaïque et France-Norvège, c’est la troisième fois depuis le début de cette Coupe du Monde que les penaltys sont retirés car la gardienne dépasse sa ligne de but. Une nouvelle règle appliquée à la lettre, qui va une nouvelle fois faire couler beaucoup d’encre.

A LIRE AUSSI : Les Bleues peuvent dire merci à la VAR

L’Argentine sortira quoi qu’il arrive avec les honneurs de cette compétition. Dans un groupe D relevé, les Blancs et Bleus ont tenu en échec le Japon, inquiété l’Angleterre en s’inclinant sur un but en fin de match, avant donc de réaliser cette improbable remontada face à l’Ecosse. Les Ecossaises finissent quant à elles dernières, et vont probablement regretter ce scénario catastrophe, synonyme d’élimination.

Florencia Bonsegundo © Argentina

Photo à la Une (@Argentina)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer