FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Pays-Bas – Canada : La première place du groupe en jeu

Le Pays-Bas et le Canada, les deux équipes qualifiées du groupe E, s’affrontent ce jeudi à Reims. L’enjeu de cette rencontre réside dans l’obtention de la première place de la poule. Une confrontation qui permettra également à ces deux équipes de se jauger avant les phases finales. 

C’est l’affiche de la journée. Un duel au sommet entre les Pays-Bas et le Canada, deux équipes qui ont remporté leur deux matchs de poule sans encombre face à la Nouvelle-Zélande et face au Cameroun. Désormais, l’adversité monte d’un cran entre les cinquième et huitième nations mondiales. L’égalité est quasiment parfaite entre les deux sélections, avec six points et un différentiel de +3 au goal-average. Mais grâce à un but de plus marqué, les Néerlandaises sont en tête de ce groupe E. Le Canada sera dans l’obligation de s’imposer pour finir en tête, alors que les Oranjes pourront se contenter d’un match nul. 

Le Canada avec une longueur d’avance

Historiquement, les Canada – Pays-Bas sont des rencontres âpres qui n’ont jamais offert de carton en faveur de l’une des deux nations. En quatre rencontres, les Canucks se sont imposées à trois reprises, et n’ont concédé qu’un match nul. Mais toutes ces confrontations datent (2012-2016), et depuis, les Pays-Bas ont changé de dimension. Christine Sinclair, star des Canucks, redoute son adversaire. « Il s’agit d’un groupe très talentueux, a souligné la capitaine canadienne. Elles comptent sur trois attaquantes de classe mondiale. Elles offriront un calibre de jeu une coche au-dessus de ce que nous avons affronté jusqu’ici. Ce sera un match bien différent des deux premiers. »

Au stade Auguste Delaune, les Néerlandaises pourront compter sur leur marée oranje. 400 kilomètres séparent Reims du pays des tulipes. Un douzième homme non-négligeable pour les Néerlandaises, qui vont surement tenter d’arracher un précieux point. La première place de groupe permettrait d’éviter les Etats-Unis ou la Suède en huitième de finale et de s’opposer au Japon, qui a montré des limites dans son jeu offensif depuis le début de ce mondial. 


Photo à la Une : (@FIFA World Cup)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer