FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Corinne Diacre : « On a l’ambition d’aller au bout »

Corinne Diacre et Amandine Henry étaient en conférence de presse ce samedi matin, à la veille du choc face au Brésil en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Le Brésil, Wendie Renard, les objectifs, la sélectionneuse s’est confiée sur l’actualité récente de son équipe.

Le groupe

« Je trouve que mon groupe est toujours aussi serein, toujours aussi travailleur quand il faut travailler, et toujours aussi déconneur quand il faut savoir déconnecter. On a eu l’avantage d’avoir un jour de récupération en plus cette semaine, ça nous a fait du bien. On a maintenant un match couperet à jouer, et ce sera le cas à chacune de nos sorties désormais. C’est aussi ce qui fait le charme d’une Coupe du monde, on ne va pas s’en plaindre.

Le Brésil

Le Brésil n’est pas caractérisé pour être très bon défensivement, après ils ont une grande force offensive. J’ai une perception du Brésil qui est la mienne et je vais la garder pour moi jusqu’à demain. Ce n’est pas un problème d’avoir connu l’identité de notre adversaire tardivement. On a anticipé beaucoup de choses, on avait des observateurs sur tous les matchs pour prévoir tous les scénarios possibles. Ca n’a pas changé grand-chose pour nous, dès jeudi matin on était opérationnel.

L’objectif

On veut aller au bout, c’est l’objectif que l’on s’est fixé. On a cette ambition mais il faut avancer étape par étape. Ce n’est pas parce qu’on a de l’ambition que l’on va y arriver. On a déjà un huitièmes de finale à jouer, ensuite on verra.

L’engouement

On est très concentré sur notre équipe, notre jeu, les matchs à venir. On voit bien la ferveur et l’engouement qu’il y a derrière, beaucoup plus qu’il y a quelques mois. Les stades sont pleins, et nous avons même parfois été surprises par les audiences. Cela ne nous met pas de pression supplémentaire. Je pense que les gens qui nous suivent prennent plaisir, et aiment la fraîcheur que dégage l’équipe, mais on doit rester concentré sur nos performances.

La condition physique de l’équipe

La préparation athlétique est derrière nous. On fait juste quelques piqures de rappel avec un travail individualisé. Aujourd’hui c’est plus de l’aménagement individuel. Il y a eu un certain turn-over sur la première phase, on a pu laisser certaines filles au repos et tout le monde va très bien. Je n’ai pas de problèmes au niveau athlétique pour composer mon équipe.

Le Mondial de Wendie Renard

C’est une joueuse très importante. Wendie a su mettre deux buts sur le premier match, un CSC sur le deuxième et elle s’en est voulue mais il n’y a pas eu d’incidence pour nous. Elle a beaucoup de caractère et elle est très compétitrice, elle a eu le courage de tirer le second penalty face au Nigéria. C’est une joueuse cadre, comme d’autres dans l’équipe et il en faut plusieurs pour constituer un collectif. Elle a une expérience que d’autres n’ont pas.»


Photo à la Une : (@FFF)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer