FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Viviane Asseyi, un destin en marche

Titularisée lors du match face au Nigéria, Viviane Asseyi a marqué des points en réalisant une très bonne performance. Cette prestation pourrait lui permettre de retrouver une place de titulaire face au Brésil, une affiche particulière pour elle.

12 juillet 1998. La France est sacrée championne du monde pour la première fois de son histoire. Un moment historique qui a marqué plusieurs générations. Viviane Asseyi en fait partie. Devant le doublé fracassant de Zinédine Zidane, la native de Mont-Saint-Aignant déclare alors à sa mère : « Je veux être une Zinédine Zidane ! ». Deux décennies ont passé et rien n’a changé. La flamme qui anime la Bordelaise est toujours présente.

Passionnée par le football depuis son plus jeune âge, cette Coupe du Monde est un rêve éveillé pour elle. Vivinho (surnom donnée par sa mère) a fait part de son enthousiasme à l’approche de cette affiche de rêve. « France-Brésil je pense à 98, c’est ça qui m’a donné l’envie de jouer au foot, voilà ce que ça m’inspire. Vingt-et-un ans plus tard on me dit France-Brésil et c’est moi qui joue… Ça peut être une belle affiche. C’est un match pour l’équipe de France et le peuple français. »

>> A LIRE AUSSI : (Vidéo) D1F : Le bijou de Viviane Asseyi plus beau but de la saison

Sur le banc lors des deux premiers matchs de l’équipe de France, l’attaquante des Girondins de Bordeaux a fait forte impression face au Nigéria. Titularisée sur l’aile gauche, elle a fait parler toute sa technique et sa vista, se montrant très en jambe à la différence de beaucoup de ses coéquipières. Une prestation remarquée, qui pourrait pousser Corinne Diacre à lui redonner sa chance pour le huitième de finale alléchant qui se profile. Vingt-ans après, Viviane Asseyi pourrait être l’une des actrices d’une affiche de rêve entre la France et le Brésil, un match qui a fait naître sa passion pour le ballon rond.

>> A LIRE AUSSI : France-Brésil, une affiche de rêve pour Viviane Asseyi et Griedge Mbock


Photo à la Une (@RMCSports)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer